Long Shot – Hoops- 1 de Kennedy Ryan

Cela commence comme une romance sportive : August est une jeune joueur hyper prometteur sur le point d’être recruté dans une grande équipe de la NBA, la fédération de basket professionnelle américaine. Il est beau, brillant, très doué et il a toutes les filles qu’il veut. le seul souci est peut-être la petite rivalité qui l’oppose à un autre joueur Caleb, qui a à peu près les mêmes qualités que lui. Avec un tel début, on croit avoir tout compris. Eh bien, non, c’est loin d’être le livre auquel on pouvait s’attendre et si August est un héros formidable et attachant, le vrai personnage central est sans doute l’héroïne et sa terrible histoire qui suit celle d’August. Iris appelée parfois Gumbo ou tout simplement Bo par sa cousine, Lo (pour Lotus) est une héroïne moderne, forte, qui est soutenue par une intrigue impeccable, moderne, engagée, même, comme j’en ai peu lue dans la romance. Le nombre de thèmes graves abordés est impressionnants mais celui qui soutient tout le livre est celui des violences faites aux femmes.Vous me direz que c’est d’une rare banalité aujourd’hui et que la romance a souvent abordé les conséquences de ces abus. La différence est que…

Tempting Little Tease – Forbidden Desires – 4 de Kendall Ryan

Cette chronique sera rapide car il n’y a pas grand-chose à dire sur ce livre qui ne surprend pas beaucoup, reste un peu en surface du thème choisi mais se lit tout de même car c’est très sympathique. Il est le quatrième opus d’une série qui porte sur trois frères, mais il se lit très bien tout seul. Tout est connu et déjà vu mille fois, c’est un peu le problème. Quinn est donc un homme d’affaires (oui, je sais…) qui a besoin de perfectionner son italien. Il prend des cours depuis quelques mois et son prof particulier va avoir des problèmes de santé. Et c’est la charmante Alessandra qui va le remplacer. Il gagne au change et est ravi. Alessandra a vingt-deux ans et est très jolie. Quinn en a trente-huit, ce qui le tourmente un peu. De toute façon, elle ne restera pas longtemps, car Alessandra doit partir s’installer en Italie. Pour le moment, elle donne des cours et est aussi nounou de deux enfants en bas âge. Tout sépare Alessandra et Quinn, que ce soit le milieu social, l’âge et beaucoup d’autres choses mais pourtant, dès les premières minutes, ils vont partager une intense attraction. L’histoire est…

Héroïne de romance, un métier difficile.

J’ai très souvent parlé des héros de romance car, leur rôle est fondamental, ne nous le cachons pas… C’est lui fait rêver avec ses qualités surhumaines. Mais l’héroïne a une fonction différente et elle doit aussi être particulièrement parfaite. Son rôle est un peu ambigu : elle est moins intéressante car le héros est celui auquel les lectrices veulent absolument s’attacher ; mais l’héroïne est aussi celle en qui la lectrice s’incarne le plus. Dans la romance, c’est un phénomène très classique, la lectrice s’imagine plus ou moins (parfois, très peu, parfois, beaucoup) être à la place de l’héroïne. Donc son importance n’est pas négligeable et il y a des caractéristiques qui plombent gravement l’opinion qu’on a du personnage principal féminin. Alors qu’attend-on de l’héroïne quand on ouvre une romance ? Qu’est-ce qui la caractérise ? C’est une jeune femme ordinaire : eh oui… le héros est parfois super riche, un super sportif, il est super beau, super bon au lit, il est super bad boy tatoué… et l’héroïne est une fille ordinaire ? Forcément… Si vous voulez que l’identification soit possible, vous prenez un risque ne mettant une femme magnifique, aux mensurations parfaites, mannequin à ses heures, quand elle…

Until Harmony – Until Her – 4 de Aurora Rose Reynolds

Si vous avez envie d’une petite romance sans prise de tête, vous pouvez plonger dans ce sixième épisode d’une série. En toute honnêteté, je recommanderais une lecture des tomes précédents car les personnages secondaires sont nombreux et j’ose espérer que les héros ont été un peu développés auparavant car pour Harlen, on saura très peu de lui. L’intrigue est très mince. Harmony est une jeune femme, assez timide et réservée contrairement à sa jumelle. Elle vient d’obtenir un diplôme d’infirmière et revient dans sa ville natale pour exercer son métier. Elle va retrouver alors Harlen, un homme qu’elle connaît viril, motard. Il lui plaît, c’est réciproque. Vous savez à peu près tout de l’histoire. Harlen est conscient que Harmony est une femme à ménager donc il va aller lentement dans la séduction de la jeune femme. C’est très mignon, très doux et sensuel. Harlen, grand gaillard barbu et taiseux est d’une douceur angélique avec Harmony qui n’est finalement pas si fragile que ça. L’intrigue est simplement les différentes étapes qui vont constituer la relation amoureuse dans un ordre bien établie. Harmony est surtout celle qui raconte leur histoire, ce qui fait que Harlen demeure une sorte d’image lointaine. C’est un…

Fusionnel de Thaïs L.

Voilà une lecture difficile qui ne laisse pas indifférente. Le sujet est scabreux mais je peux d’ores et déjà dire que l’auteure a écrit un livre sans complaisance, sans facilité et n’a pas sombré dans la provocation que certaines ont du mal à éviter. Le roman est difficile et peut mettre très mal à l’aise par la violence et la psychologie perturbée des personnages. Je préfère mettre en garde les plus jeunes lecteurs ou ceux qui ne cherchent pas ce type de lecture. Pour autant le roman n’est pas parfait et m’a laissée sur ma faim parfois. Le livre commence lorsque Liam et Mélanie, des jumeaux, prennent la décision de se séparer. Leur histoire est terrifiante. Ils ont été littéralement séquestrés chez eux par leur mère et abusés, soumis à toutes sortes de violences au cours de leur enfance. Unis dans l’horreur, ils ont fini par construire un lien très fort, qui va bien au-delà de ce qui est admis entre frère et sœur. Pour des raisons que le roman révèle, ils sont maintenant libres et tentent de se réinsérer dans un monde qu’ils ne connaissent pas puisqu’ils ont été coupés de tout. Cela fait deux ans qu’ils essaient et…

Tu ne tromperas point, premier commandement de la romance.

La romance a fait exploser pas mal de carcans ces derniers temps, mais il reste quelques tabous difficiles à secouer pour des raisons impossibles à vraiment expliquer. L’un d’eux est l’adultère ou l’infidélité. Je suppose que même lire ces mots dans un article parlant de romance fait dresser les cheveux de certaines. Alors, parlons un peu d’infidélité dans nos romances contemporaines. Première remarque, elle existe bel et bien mais est toujours présentée comme une épouvantable trahison perpétrée par l’ex de l’héroïne (cas le plus fréquent) ou du héros (cela arrive plus rarement car comment convaincre alors qu’il est l’idéal masculin si au moins une femme en a douté ?) Cela donne des scènes d’entrée dans les romans où l’héroïne raconte souvent sur le mode tragi-comique son arrivée impromptue chez elle et la découverte en pleine action de son homme avec une autre femme : sa meilleure amie (double trahison), sa sœur (là, ça frise l’excommunication), sa secrétaire/assistante (très) personnelle/collègue (plus jeune, avec une taille de bonnets de soutien-gorge inversement proportionnelle à la quantité de ses scrupules). C’est la situation par excellence permettant de montrer la revanche sur la vie que prendra l’héroïne en trouvant, plus beau, plus doué au lit,…

Storm de Marie H.J
romances contemporaines / 16 mars 2018

J’adore les relations interdites qui flirtent avec le tabou, les histoires qui obligent les héros à se battre bec et ongles pour imposer leur choix. La romance offre pas mal de situations de ce type, de la relation prof/élève en passant par les couples avec un fort écart d’âge et il y a eu quelques histoires mettant en scène des demi-frère et sœur, sans aucun lien de sang et souvent faisant connaissance à l’adolescence, sans avoir partagé une éducation commune. Pour moi, et je reconnais que c’est personnel, le tabou ultime est la relation entre un frère et une sœur, des vraies, mettant donc en scène une situation véritablement incestueuse. Il y en a très peu dans la romance car la plupart des cas de ce genre se terminent devant des tribunaux et s’il existe des vraies histoires d’amour de ce type, elles seraient, me semble-t-il, très difficiles à vivre publiquement et non sans conséquences pour le couple en question. Je fais cette longue introduction car il me semble que ce genre d’histoires doit être traité avec cela en tête. Dans le roman de Marie H.J, nous avons ce type de relations. Ilan et Lise sont frère et sœur et…

Jaded and Tyed de Penelope Ward

Si vous avez lu The Boy Next Door de Penelope Ward, vous avez dû remarquer que Jade, la sœur de l’héroïne et Tyler, le frère du héros avaient flashé l’un sur l’autre dès leur première rencontre. Ils méritaient bien leur histoire que l’auteure a écrite sous la forme d’une nouvelle. C’est presque trop court tellement ce couple est charmant. Tous deux sont des acteurs et si l’attraction est immédiate entre eux, tout s’arrête très vite. Jade vit à l’autre bout des USA, à New York et une carrière à mener. Tyler vit donc dans l’ouest du pays et a une petite amie. Tout est donc impossible, d’autant plus qu’une histoire qui tournerait mal entre eux serait fort compliquée à gérer étant donné qu’ils partagent une partie de leur famille. Fin de l’histoire ? Pas tout à fait! Jade et Tyler vont vraiment tout faire pour s’éviter mais avec les réseaux sociaux on peut tout savoir sur les personnes qui vous intéressent et l’on communique facilement à distance. La romance est courte mais adorable avec deux héros qu’on connaît bien. Tyler est sympa, bien plus détendu que son frère et simple apparemment. Jade a un carrière qu’elle assume bien, une vie…

Only You de Melanie Harlow

Melanie Harlow écrit de très jolies comédies romantiques et elle en propose une ici qui a tous les ingrédients pour plaire : un beau gosse, Nate, avocat spécialisé dans les divorces et sa voisine amie Emme qui organise des mariages. Leur opposition est évidente mais n’est pas du tout au cœur du roman. Non, c’est plus drôle que cela et plus adorable aussi. Nate, le célibataire qui multiplie les conquêtes sans engagement, trouve un beau jour un bébé sur son palier. Paisley a deux mois et serait le résultat d’une liaison qui ne lui a pas laissé de grands souvenirs. Nate qui vit dans une sorte de garçonnière se retrouve avec une petite fille à gérer. Heureusement, Emme a gardé des enfants très souvent dans son adolescence et vient à sa rescousse. Cela va sans doute aussi modifier un peu leur relation simple et amicale. Le livre est imparfait notamment dans sa construction avec une scène de départ rigolote mais qui n’entre pas du tout dans le vif du sujet. Tout commence avec l’improbable découverte de ce bébé sur le palier. Difficile de croire qu’une mère dont on ne comprend pas bien les objectifs abandonne un nourrisson de deux mois…

La dark romance : entre interrogations et fascination

Voilà un domaine de la romance dont on parle finalement plus qu’il n’y a de livres qui paraissent. Ce genre est assez confidentiel étant donné son aspect très particulier mais justement à cause de cela, il fascine aussi. Il me semble que c’est d’ailleurs encore plus fort en France qu’aux États-Unis où, comme tous les autres genres de la romance, est née la dark romance. Il y a encore assez peu de livres dans ce genre qui recouvre en plus des tendances différentes. Pour compliquer le tout, le « bully », le héros masculin qui embête ou harcèle une héroïne, est souvent confondu avec le personnage principal d’une dark romance. Cela créé pas mal de flou sur ce genre dont je vais essayer de préciser les contours et la définition. Historiquement, la dark romance est née plutôt dans le genre érotique aux États-Unis, dans les années 2012-2013, en plein renouvellement de la romance contemporaine. Les romans auto-publiés sont alors contemporains des premiers titres de Colleen Hoover, Jamie McGuire, EL James, SC Stephens… Évidemment, ils n’ont rien en commun mais ils ont bénéficié de l’auto-édition de la même façon. Elle a été miraculeuse car comment un éditeur ayant pignon sur rue pouvait accepter…