Slave To The Rhythm – The Rhythm – 1 de Jane Harvey-Berrick

13 février 2018

Jane Harvey-Berrick va sans doute devenir une des auteurs que je suivrai à chaque fois. j’ai vraiment adoré ce premier tome d’une nouvelle série qui aborde des sujets graves et rares dans la romance. Elle réussit à captiver de bout en bout et à rendre follement attachants des personnages qui ont réussissent l’exploit d’être romantiques et réalistes à la fois. Le texte long, bourré de rebondissements et de réflexions intéressantes sur le monde d’aujourd’hui. Ce genre de romances qui ne refusent pas de s’interroger sur notre monde, qui ne craignent pas de tuer le glamour, est passionnant.

Tout commence par un prologue assez génial qui révèle que les apparences sont parfois trompeuses, très trompeuses. En réalité, Ash est un jeune danseur slovène. Il vient d’arriver à Las Vegas, répondant à une annonce qu’il espère être la chance de sa vie. Il  a obtenu un rôle dans un spectacle. Je n’en dirai pas tellement plus car ça serait dommage mais la proposition se révèle bien moins sympathique que prévu sur place. Ses espoirs tournent même au cauchemar. Ash va alors faire la connaissance d’une jeune femme, Laney. Elle passe un week-end entre copines. Elle a ses propres problèmes et la rencontre avec Ash ne se passe pas très bien. Mais ce n’est que le début d’une aventure qui nous fera passer de Las Vegas à Chicago et qui fera traverser aux deux héros une montagne russe d’émotions.

Jane Harvey-Berrick ne suit pas la construction habituelle des romances donc vous pouvez être surpris par sa façon de raconter une histoire. Il y a un vrai scénario, qui est loin de se centrer sur le couple uniquement. Après une première rencontre, les deux héros ne se retrouveront que longtemps après. Mais il n’y a pas une seconde d’ennui et les deux héros sont si richement dépeints qu’on se prend forcément de sympathie pour eux.

J’avoue avoir complètement craqué pour Ash. Ce jeune danseur de vingt-trois ans est un peu un chien fou qui évolue dans un monde qu’il adore et pour lequel il s’est toujours battu. Son caractère correspond totalement à ce qu’on imagine être celui d’un homme très jeune encore, à l’aube de sa vie. On va le voir évoluer magnifiquement au cours du roman. Il va traverser des épreuves difficiles. Face à lui, Laney est superbe aussi. Elle a des soucis importants et a six ans de plus que lui. C’est rare de voir des romances avec des héros masculins plus jeunes sans jouer spécialement sur cela d’ailleurs. Tous deux forment un couple superbe qu’ils définissent eux-même: ils ne vont pas ensemble, normalement ça ne devrait pas marcher entre eux mais c’est tout l’inverse : ils se complètent parfaitement. Ils vont traversé des moments extraordinaires mais ils vont conserver un aspect très ordinaires : c’est un couple, qui s’aime et qui fait avec ce que la vie leur propose. C’est simple mais efficace.

Et puis, il y a tout le contexte avec la mise en avant de thèmes passionnants, qui font réfléchir. Il y a évidemment le miroir aux alouettes qu’est Las Vegas. C’est sans doute le plus banal. Vient ensuite celui des trafics divers et de la prostitution abordée ici d’une façon très intéressante et différente. Il y a également celui de l’immigration et le fait qu’arriver aux USA n’est parfois que le début des problèmes. Je pourrais continuer ainsi longtemps car tout sonne juste et fonctionne dans cette très belle histoire.

Il y a également de nombreux personnages secondaires, très bien utilisés et qui sont loin d’être des prétextes. Le seul, tout petit reproche que je ferais est la relative longueur de certains passages, mais souvent c’est pour la bonne cause. Quand on est totalement absorbé par sa lecture, on ne le remarque même pas !

Cette histoire est la première d’une série mais je suppose que le roman suivant est très indépendant, puisqu’il porte sur un ami d’As qu’on ne voit quasiment pas dans ce roman.

C’est une sacrée romance, mouvementée, riche en émotions, intelligentes et qui n’est pas un copier-coller de tout ce qu’on peut lire ailleurs. Prenez le temps de vous plonger dans ce très beau texte. Quant à moi, je vais continuer à découvrir cette auteure pour mon plus grand plaisir.

 

2 Comments

  • Evenusia 13 février 2018 at 13 h 17 min

    J’adore cette auteure que j’avais découvert avec The éducation of Sebastian que j avais beaucoup aimé. Elle n’a fait que s’amimeliorer et en plus elle est sympathique et disponible ce qui ne gâche rien. Me réjouis qu’elle soit de nouveau traduite en vf !

    • Sylvie Gand 13 février 2018 at 13 h 25 min

      Ah c’est super bon, je me suis faite happer par cette histoire et les thèmes qu’elle aborde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *