xo, Zach de Kendall Ryan

29 janvier 2018

Kendall Ryan écrit des petites romances doudou, roses et tendres qui donnent le sourire. Elles font du bien quand on a envie de ce genre de textes. La limite est que par contre, on les oublie bien vite et ce dernier livre n’est clairement pas son meilleur. Il joue avec pas mal de thèmes mais en les survolant les vidant un peu de leur substance.

En lisant la quatrième de couverture, il semble évident que l’on va avoir affaire à une romance entre un prof et son élève. Zach dirige les étudiants qui passent leur doctorat et Poppy est justement dans cette situation. Comme toujours dans les universités américaines, il ne peut pas y avoir de lien entre prof et étudiante même si Zach n’est pas tout à fait un prof. Comme souvent aussi, Poppy va repérer Zach avant de savoir quel est son rôle dans ses études. Le décor est planté, l’auteure ajoute quelques ingrédients qui ne manquent pas d’intérêt comme le fait que Poppy est devenue mère très jeune et élève, à vingt-quatre ans, un petit garçon de sept. La réussite de ses études est d’autant plus méritoire. Enfin, il y a des personnages secondaires, certes classiques, mais intéressants comme les deux amis de Poppy et ses voisins aussi. Quant aux parents de Zach, ils sont assez décalés et il a une mère qui n’a pas de filtre quand elle parle. C’est toujours efficace.

Le souci est que Kendall Ryan va exploiter tout cela au minimum. L’intrigue principale tournant autour de la liaison impossible entre Zach et Poppy n’est jamais véritablement abordée. Oui, ils parlent beaucoup du fait qu’il ne faut pas qu’ils aient de relations mais cela ne créé aucune tension particulière. Les deux héros se rencontrent fréquemment et la peur d’être découverts ressurgit seulement quand l’auteure en a besoin. Le fils de Poppy est presque inexistant et tout le reste est très vaguement vu.

On tourne les pages pour découvrir de jolies scènes rose bonbon. Les deux héros sont des écrivains en puissance, Poppy veut être poète. On a droit donc à quelques poèmes… Les scènes sensuelles sont tendre et très jolies mais au final on s’ennuie un peu car tout est sans relief ni véritable enjeu.

c’est une romance mignonne qu’on oublie malheureusement assez vite. Si vous aimez cette douceur sensuelle qui caractérise l’oeuvre de l’auteure, n’hésitez pas, sinon, vous risquez de trouver tout cela est un peu fade quand même.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *