Too late de Colleen Hoover

4 janvier 2018

Colleen Hoover a commencé à publier ce roman sur Wattpad, chapitre par chapitre, parce qu’elle estimait qu’il était différent de sa production habituelle et susceptible de surprendre ses lecteurs. C’est en effet le cas, l’histoire que racontent tour à tour, Asa, Carter et Sloan est différente et évoque un peu la tendance dark de la romance. Mais il y a la patte de Colleen Hoover bien sûr et on se laisse happer par ce romantic suspense psychologique.

Carter et Sloan vont se rencontrer sur les bancs de l’université et au départ, cela ressemble vraiment à un livre classique de Colleen Hoover. C’est drôle, un peu farfelu. Carter est un peu plus vieux que la moyenne et en effet, il va se révéler un étudiant un peu atypique. Quant à Sloan, elle a un copain, et cela aussi est très banal mais Asa n’est pas non plus ce qu’on attend du petit copain d’une héroïne de romance. Disons qu’il n’a rien du gendre idéal. Il a carrément choisi l’illégalité pour développer ces petites affaires.

Peu à peu, nous entrons dans l’intimité de ces trois personnages principaux et nous allons prendre un peu de distance pour découvrir l’intégralité de l’intrigue. Et c’est un situation cornélienne que vit Sloan, obligée de vivre avec Asa, qui n’est pas celui qu’elle a connu au départ.

En fait, c’est une intrigue un peu policière qui se déroule même si l’histoire ne réserve que pu de rebondissements. Non, tout est intérieur et psychologique. Qui sont chacun des trois principaux personnages ? Pourquoi y a-t-il trois héros d’ailleurs, ce qui est relativement inhabituel. Surtout ne confondez pas cette histoire avec un triangle amoureux. Ce ne sont pas du tout les codes de ce genre et Asa et Carter sont très opposés et jamais vraiment en compétition.

Ce qui est passionnant est de découvrir les points de vue de chacun. Asa est l’ange noire de cette intrigue et pénétrer dans son cerveau dérangé est aussi désagréable qu’intéressant. On le voit développer ses idées. Il est intelligent, perturbé et conserve malgré tout une capacité de nous toucher, de nous attendrir que peu de personnages aussi sombres parviennent à atteindre. Il faut tout le talent de Colleen Hoover qui a souvent déployer dans ses romans l’idée que rien n’est aussi simple qu’il n’y paraît ou que les les gens sont aussi mauvais qu’on le croit. Sloan est prise dans une nasse et la voir se débattre est terrifiant et fascinant aussi. Carter est un personnage plus lisse, mais qui touche lui aussi.

L’histoire est relativement simple et prévisible. on sent tout au long du livre que tous ces personnages marchent sur un fil qui peut craquer n’importe quand. Et l’on n’est pas déçus… La construction du livre est passionnante et très réussie surtout à la fin, qui est un…prologue… Mais vous comprendrez pourquoi en lisant !

Il reste une atmosphère qui frôle la folie plusieurs fois, violente aussi. Il y a beaucoup de scènes de sexe, pas toujours agréables à lire d’ailleurs, le vocabulaire est plus cru, les personnages plus sombres et tourmentés que d’habitude avec cette auteure. C’est ce qui me fait dire qu’elle se rapproche d’une certaine dark romance.

Ce roman prouve que quel que soit le genre qu’elle touche, Colleen Hoover parvient à imposer sa patte et à trouver sa manière personnelle de l’interpréter. On sent parfois qu’elle n’est pas très à l’aise, qu’elle va au-delà de sa zone de confort et par conséquent de la nôtre mais on plonge vite tout de même dans son intrigue.

Voilà un roman de plus à découvrir de cette auteure hors-norme. Et Asa, Carter et Sloan devraient vous intriguer et vous entrainer derrière eux, dans une zone grise entre le bien et le mal, à la limite de la folie parfois.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.