The Clover Chapel – Jamison Valley – 2 de Devney Perry

6 janvier 2018

J’attendais sans doute trop de ce livre et surtout de la romance que j’ai trouvée globalement décevante. Pourtant il y a un énorme potentiel dans cette auteure et sa saga. Devney Perry revient à un genre qui avait un peu reculé devant l’offensive du NA, de ses bikers et sportifs divers. Elle s’attache à une petite vallée du Montana et à ses habitants. Chaque livre apporte un nouveau couple qui vient rejoindre les autres et former une communauté chaleureuse, unie par des liens bien plus forts que ceux de la famille parfois. C’est toujours formidable quand c’est réussi. Pour faire simple, l’apport du couple formé par Emmy et Nick est surtout intéressant parce qu’ils vont devenir dans la petite communauté. Leur romance est décevante.

Pour remettre les choses dans leur contexte, Nick habite Jamison Valley, il est le seul pompier professionnel dans cette petit ville. Inutile de dire qu’il a apparemment un très fort potentiel. Il connaît très bien les autres habitants notamment le couple rencontré dans le tome précédent. Le début du roman va nous entraîner loin de Jamison Valley. Nick va rencontrer Emmeline, dite Emmy, à Las Vegas. Tous deux sont là pour s’amuser et ils vont se plaire immédiatement. Il arrive précisément ce que vous imaginez : Emmy et Nick vont se réveiller mariés. En fait, Emmy, se réveille seule. Nick est parti. Neuf ans vont se passer avant qu’ils ne se retrouvent. Et tout cela me pose problème. Non seulement, le coup du mariage à Las Vegas est plus qu’usé mais celui-ci n sort pas de l’ordinaire. Je n’ai pas senti une telle attraction entre les deux personnages qui expliquerait ce mariage impulsif. Pire encore, neuf ans plus tard, le hasard va faire très bien les choses en conduisant Emmy dans la petite ville de Nick. Et ils vont reprendre les choses pratiquement là où ils les avaient laissées. Neuf ans ont passé mais pas leurs sentiments…C’est difficile à croire et réglé bien trop vite entre ces deux-là. Pire encore, leur amour, leur couple n’est pas vraiment en question. Ils s’aiment, même s’ils hésitent à se l’avouer et ne parlent que rarement des problèmes de fond. Bref, cette histoire n’est définitivement pas la meilleure romance que j’ai pu lire, c’est le moins qu’on puisse dire. Ils restent sympathiques, ont des rapports très naturels et tous deux des relations complexes avec leur père respectif. C’est intéressant et l’on ne s’ennuie pas mais le talent de Devney Perry étant évident, on reste un peu sur sa faim avec cette histoire d’amour peu crédible et qui aurait pu être bien plus riche.

Ce qui est très réussi par contre, c’est le contexte et les intrigues. La romance ayant peu d’enjeux, il fallait impérativement de l’action. Et il y en a autour d’un petit garçon, élève d’Emmy qui a l’air d’avoir beaucoup de problèmes. Il y a aussi des évènements mystérieux qui pourraient devenir fort inquiétants. Cela tient parfaitement en haleine et permet de mettre en scène le couple précédent mais également les futurs héros. La petite communauté commence à se développer et on on s’attache forcément aux personnages. Toutefois, certains rebondissements paraissent un peu tirés par les cheveux et ouvrir des pistes un peu dans tous les sens.

Je sors donc relativement satisfaite de cette lecture. J’aime ce retour à une romance chronique qui plonge au cœur d’une communauté. Les personnages sont modernisés par rapport à ceux de Robyn Carr par exemple même si la démarche est sensiblement la même. Je vais certainement continuer à découvrir les prochains opus en espérant que la romance me tiendra plus en haleine. Ce genre de saga repose sur l’équilibre entre histoire d’amour et chronique de la petite ville, ses drames ou ses bonheurs plus ou moins importants. Devney Perry a les idées, la plume… Cela devrait le faire !

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.