Rush d’Emma Scott

8 janvier 2018

Voilà une auteure discrète qui n’avait pas spécialement attiré mon attention. Mais heureusement, la sortie récente du troisième tome d’une série composée de romans très indépendants m’a permis de la découvrir. Le seul fil rouge de cette saga est un mystérieux auteur de roman dont les livres ont une importance dans la vie de l’un des héros. L’autre point commun est que chaque histoire se déroule dans une grande ville, ici, New York, superbement évoqué dans le livre et très important. On peut donc lire sans problème ce troisième opus qui est une superbe et très romantique histoire.

Noah est un athlète de sport extrême qui a perdu la vue après un plongeon à hauts risques. Blessé très grièvement, il a quasiment totalement récupéré hormis la vue. Depuis, il se traine, cherchant un nouveau sens à sa vie. Il est ignoble avec tous ceux qui l’entourent y compris ses assistants qui s’en vont les uns après les autres. Charlotte Conroy a eu son lot de problèmes aussi et cette violoniste prodige a perdu l’envie de jouer et de poursuivre une carrière de concertiste. Un peu perdue aussi et surtout, sans argent, elle va accepter d’entrer dans la vie de Noah et de l’aider.

Ce thème ultra-classique de la romance traditionnelle reparaît ici, et est mis au goût du jour de la nouvelle romance. Et l’auteure s’en sort admirablement bien, utilisant toutes les ficelles de cette intrigue qui émeut forcément. Les deux personnages sont très bien choisis et de façon assez classique chacun va sauver l’autre, l’aider à retrouver un sens à sa vie. Il n’y a rien de bien surprenant dans le cheminement de Noah mais c’est une succession de scènes touchantes, douces et romantiques.

Car Charlotte est altruiste de façon naturelle et a le cœur tendre et elle va vite voir au travers du masque d’agressivité derrière lequel Noah se protège. Elle voit l’ancien athlète, le très beau jeune homme et l’homme talentueux aussi. Noah va vite comprendre aussi que sa violence verbale contre Charlotte n’est pas méritée. Elle va lentement s’infiltrer partout dans la vie de Noah, lui devenir aussi indispensable que l’air qu’il respire mais cela sera aussi réciproque.

C’est cela qui est réussi dans ce roman. Noah est aveugle, et le restera, il doit l’accepter, ainsi que beaucoup d’autres choses dans sa vie mais ce n’est jamais présenté comme une façon d’être diminuée. Charlotte, à sa façon, a autant de problèmes. Mais il y a un vrai équilibre entre eux. Les scènes qu’ils partagent sont douces, sensuelles, fortes, amusantes aussi, parfois. C’est un vrai plaisir de les voir évoluer et passer tous les stades les conduisant vers l’amour.

Ce roman est une réussite, il touche, aborde un sujet qui n’a rien de facile, mais il n’attriste pas, et le don que Charlotte fait d’elle-même, lui sera rendue au centuple.

Inutile de dire que je vais me pencher sur les autres romans de cette auteure notamment dans cette série.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.