Love Between Enemies – Grad Night – 2 de Molly E. Lee

11 janvier 2018

Voilà une petite romance YA qui se laisse lire même si parfois il y a des longueurs et qu’on peut être un peu agacé par ces jeunes gens d’à peine dix-huit ans qui dissertent doctement de la vie mais l’histoire est mignonne, bien écrite et s’intéresse à des personnages que la romance oublie souvent : les premiers de la classe !

Gordon et Zoey sont les deux meilleurs élèves de leur classe depuis qu’ils ont commencé l’école. Ils sont toujours en compétition en réalité, une émulation plutôt saine où chacun essaie de damer le pion à l’autre mais à la régulière. Ils sont presque à égalité au moment d’obtenir leur bac sauf que cette fois, l’enjeu est un peu plus lourd. Gordon issu d’une famille plus modeste que Zoey attend une bourse et un stage qui lui ouvriront les portes de la prestigieuse université de Stanford. Mais il a une fois de plus Zoey en travers de son chemin. Même s’il a mis tous les atouts de son côté, le matin de la remise des diplômes, les choses vont se compliquer singulièrement.

Le choix étonnant et original de ce roman est qu’il se passe en une seule journée et une seule nuit, celle de la remise des diplômes. Vingt-quatre heures de la vie de ces deux jeunes gens qui vont tout changer pour eux. Nous les trouvons le matin au réveil et le livre se termine sur la nouvelle matinée qui commence, le jour d’après. cela reste crédible car tout était en place déjà pour qu’ils se découvrent.

La romance est donc assez originale avec des héros, bons élèves, sages, très impliqués dans leurs cours et un poil trop parfaits, disons-le; Gordon est un bon fils, un super copain et même dans sa compétition avec Zoey, il est très très classe. C’est un personnage qui demeure attachant tout de même parce qu’il commet cette petite pointe d’erreur qui l’humanise un peu. Zoey est une fille qui sait où elle va, ce qu’elle veut et elle aussi va commettre l’erreur qui va lui permettre de révéler quelques failles. Car derrière cette image de jeunes gens à qui tout réussit, il y a pas mal de fragilités. Zoey pourrait avoir tout avec une grande facilité mais veut se prouver se vraie valeur, toute seule. Gordon a perdu sa maman très jeune et son père a pas mal de problèmes.

L’histoire est donc jolie et la romance qui s’amorce douce et délicieuse. La compétition entre eux a peut-être caché pas mal de choses. Et comme tout se déroule sur un court laps de temps, c’est plus la découverte que leur désir que l’on suit.

Il n’en reste pas moins que c’est une histoire un peu lisse. Il y a quelques longueurs lorsque les ados passent une soirée à fêter leurs diplômes et tout reste très gentil. On évite soigneusement de parler de sujets un peu plus dérangeants. mais cela fait du bien aussi d’avoir des héros « normaux », sans plus de problèmes que la moyenne. Il y a tout un groupe qui gravite autour de Zoey et Gordon, leurs amis, dont certains ont déjà eu leur histoire. D’autres l’auront aussi.

Cette série est typique de la romance YA mais a vraiment un ton personnel et quelques originalités. L’auteure sait écrire. Il faudra la suivre sans aucun doute.

 

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *