Finding Love – Behind Blue Lines- 3 de Christine Zolendz

4 décembre 2017

Voilà une auteure qui gagnerait à être connu car elle a une approche de thèmes classiques assez personnelle et elle nous plonge toujours au coeur de situations parfois très complexes et sensibles. Ce roman fait partie d’une série portant sur des flics appartenant à un petit commissariat de la banlieue de New York. Ce ne sont pas des super enquêtes, l’histoire restant centrée sur la vie perso des héros et puis de toute façon, ce sont des flics assez simples gérant des affaires quotidiennes.

Cette histoire est la troisième de la série et se lit indépendamment du reste. Et c’est une très belle et douloureuse histoire d’amour impossible. Callie est une des flics du commissariat et a un passé lourd et difficile. Elle a, dans des conditions assez terribles, perdu la possibilité d’avoir des enfants et souffre terriblement de cela. Depuis, elle ne s’est plus jamais engagé dans une histoire sérieuse avec un homme et elle n’a pas une vie sexuelle très satisfaisante. Elle va découvrir un peu par hasard qu’elle a des voisins menant une vie assez bizarre. Souvent, elle a perçoit une petite fille toute seule. Pour elle qui a un rapport compliqué à la maternité, c’est inadmissible. Mais elle va rentrer dans le vie de cette famille lorsque la petite fille, une certaine, Addison, va venir sonner chez elle en plein désarroi. Callie découvre alors la famille d’Addison, son papa, Dylan, aux prises à de grandes difficultés, car sa femme est une droguée et que leur vie est un enfer justement à cause de cela. Callie a très envie de s’investir surtout que le désespoir de Dylan la touche beaucoup. Elle adore déjà les enfants mais Dylan est marié et quelle serait sa place dans cette famille où il y a une mère déjà, même si elle est défaillante pour le moment ?

C’est une histoire simple et évidente. Dylan est vite touché, lui aussi, par la réaction de Callie, qui avec une grande générosité essaie de l’aider. Et il y a  peut-être plus entre eux. Mais que faire ?

L’histoire joue beaucoup sur les immenses difficultés que le couple doit dépasser. Elles sont multiples car Callie peut se faire encore plus de mal et en causer même en étant généreuse. Ce sont donc les affres, la souffrance de Dylan et Callie que nous suivons.

Le texte est relativement court, ce qui fait qu’on lit très vite et que l’on est même un peu surpris de la rapidité du dénouement devant tant de difficultés. Et c’est vrai que ça s’arrange un peu facilement en noircissant les méchants de l’histoire. Mais le destin semble à l’œuvre dans ce couple, où un père désespéré va croiser une femme en mal d’une famille.

C’est poignant, très rythmé, bien écrit aussi. L’action suit des moments d’introspection. Les scènes sensuelles sont relativement rares car c’est un amour impossible où le mariage interdit tout autre liaison. Mais l’intense tension sexuelle et le peu de scènes qui existent sont juste suffisantes.

Hormis quelques facilités, cette romance est forte et se lit très vite. Christine Zolendz est à découvrir, sans nul doute. Elle fait partie de ces auteures très discrètes qui méritent un éclairage plus intense, pour notre plus grand plaisir.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *