Something in the way – Something in the way – 1 de Jessica Hawkins

5 novembre 2017

Le résumé de cette trilogie était fort attractif : l’auteure met en place une histoire d’amour interdit qui promet pas mal de difficultés et un slow burn, cette façon de raconter une romance en prenant son temps, en ne laissant passer aucune étape, en montrant comment la passion grandit ou continue à exister malgré le temps et les oppositions.

Lake va rencontrer Manning alors qu’elle n’a que seize ans. Tout les oppose. Manning sept ans de plus qu’elle déjà et n’est pas du même milieu qu’elle. Elle est la seconde fille d’une famille relativement aisée et sur elle reposent tous les espoirs de ses parents et notamment de son père. Élève studieuse et brillante, elle se prépare à des études universitaires longues et éclatantes. Elle n’est encore qu’au lycée bien sûr mais y travaille déjà pendant cet été 1993 où se déroule cette histoire. Manning, lui aussi a des ambitions, celles de devenir policier. Mais le parcours risque d’être difficile car il doit travailler pour subvenir à ses besoins et il est sur un chantier de construction, voisin de la maison de Lake, la toute première fois qu’il la voit.

L’attraction est immédiate et non-dite, non exprimée par aucun des deux. Jamais la famille de Lake ne laissera un garçon bien plus âgé qu’elle l’approcher surtout avec son origine sociale. Par contre, la grande sœur de la jeune fille, Tiffany est perdue pour la science selon son père. Plus âgée, mauvaise élève, toujours en train de s’amuser et de se maquiller, elle a un profil différent. Elle peut rapidement devenir un obstacle entre Manning et Lake. Un de plus.

Je n’en dirai pas plus mais toute la première partie du livre met lentement en place ce qui semble un histoire impossible. Tout s’oppose à ce que Lake et Manning ait le moindre avenir. Ils en sont tous les deux conscients, tout particulièrement Manning, plus mûr et qui a connu pas mal de problèmes déjà. Il sait que des liens avec avec Lake ne peuvent que lui causer des ennuis. Et à elle aussi. C’est en plus un garçon bien qui se rend bien compte que Lake a un puissant attrait pour lui mais ne veut pas du tout y céder. La tension est forte, les scènes montrent comment, malgré tout, les deux jeunes gens commencent à partager de plus en plus, à passer des moments volés d’intimité (attention, c’est tout relatif, si vous cherchez une relation sexuelle et sulfureuse, vous serez déçus.)

Ces histoires sont parmi les meilleures de la romance. Si elles sont bien faites c’est un must. L’amour pour lequel on doit tant se battre a un côté sublimé, il rend les personnages plus grands, plus forts, plus exemplaires. C’est le cas ici. je ne déplorerai que la lenteur de la première partie où l’auteure met en place la situation et passe de longues pages sur quelques scènes intéressantes mais qui auraient pu aller un peu plus vite, toucher le but plus rapidement. La seconde est parfaite,toute en tension, en évolution de l’intrigue aussi. on voit enfin ce qui se dessine.

Les personnages secondaires sont intéressants notamment la sœur de Lake, Tiffany. Elle a des côtés antipathiques mais est loin de l’être. Elle est aussi celle qui est entre Lake et Manning et même si elle n’est pas le seul obstacle, c’est la sœur de la jeune femme. C’est toujours délicat de mettre en place ce type de relation entre deux sœurs et un seul homme. Pourtant on comprend les réactions de chacun et il est difficile de jeter la pierre à qui ce soit. Chacun poursuit ses buts, pas forcément par égoïsme. C’est très bien vu en tous cas. le tout se déroule donc au début des années 90, ce qui donne un petit côté désuet à cette affaire notamment du point de vue de la technologie : pas encore de smartphones, de réseaux sociaux… Difficile de dire pourquoi, par contre cette période a été choisie.

Quant aux deux héros, ils sont assez parfaits et ce qui vibre entre eux est somptueux. Manning en mec bien, responsable, magnifique mais sombre est juste parfait.

Évidemment, l’histoire ne se conclut pas à la fin du roman. Il en reste deux pour que les deux héros continuent à lutter contre la société et eux-mêmes. Cela promet !

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *