Miss Fix-It de Emma Hart

27 novembre 2017

Emma Hart est l’auteure qu’il faut lire quand vous recherchez quelque chose de léger et facile dans la romance. Parfois, elle trouve juste le bon équilibre, parfois un peu moins. Si cette romance est très sympathique, elle manque un peu de profondeur et de quelques détail qui l’aurait faite passer dans le rang des excellents livres.

Saluons déjà le choix d’une héroïne au métier peu traditionnel. Elle est peintre décoratrice et a repris l’entreprise de son père au moins partiellement.Il continue à travailler mais la laisse gérer les affaires. Kali a bien du mal à s’imposer dans sa petite ville traditionnelle où on la confond tout le temps avec la secrétaire du patron. Kali va faire irruption au milieu d’une famille qui vient d’arriver en ville, composé de Brantley, un jeune papa, veuf, et ses ses jumeaux. Les deux gamins ont besoin d’une chambre toute neuve et Kali va se retrouver avec le chantier. Elle est ainsi amenée à faire connaissance avec deux gamins turbulents et un papa bien séduisant qui avait peut-être perdu le goût de rire.

On passe un vrai bon moment dans cette histoire. Kali est maladroite, a bien décidé de ne pas regarder de trop près le très séduisant Brantley et elle n’est pas vraiment du genre à s’occuper d’enfants en bas âge. On imagine tout de suite le genre de situation que cela peut créer. Kali rénove la chambre des enfants et va tomber progressivement de toute la maisonnée.

Une fois de plus, l’effet papa et son/ses enfant(s) fonctionne à plein. Voir un homme séduisant s’occuper avec douceur, parfois un peu d’impatience de ses enfants est adorable. Kali est rigolote comme tout et va en effet, coller un large sourire aux lèvres de Brantley. Tout cela est réussi mais il manque le petit truc en plu qui fait le coup de cœur. Brantley reste un peu lointain, il ne raconte pas son histoire mais on ne saura même pas exactement quel métier il exerce et son deuil est très peu exploité. Il a déjà un peu tourné la page. Pourquoi pas? Mais cela semble manquer parfois. Par contre, on ne comprend pas très bien les hésitations très longues de Kali à se laisser tenter. Quel mal pourrait-il y a voir à ce qu’elle se rapproche d’un jeune père célibataire?

C’est amusant, léger, rigolo et franchement, cela donne le moral de voir les petits soucis insignifiants de ce charmant couple. Parfois, l’auteure sait ajouter un peu d’émotion en plus, quelques situations plus travaillées qui convainquent un peu plus. Une lecture plaisante donc, mais qui aurait pu être meilleure encore.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *