Unloved de Katy Regnery

11 octobre 2017

Voilà typiquement le genre de romances qu’on devrait lire plus souvent, travaillées, intéressantes, n’essayant pas de reprendre des axes lus maintes et maintes fois. Katy Regnery écrit bien et publie ici une très bonne histoire forte et avec une vraie intrigue. Si tout n’est pas parfait, il est difficile de ne pas avoir envie de connaître la suite.

Elle pose aussi de grandes questions puis que Cassidy, le héros, est le fils d’un serial killer. Élevé dans une petite ville de la montagne du Maine, il a porté comme une croix le fait d’être le fils de son père, à tel point qu’il n’a trouvé qu’une seule solution : devenir une sorte d’ermite, réfugié au fond de la forêt, loin de toute forme de civilisation. Il y vit dans la solitude depuis la mort des derniers membres de sa famille. Il ne fait pas ça uniquement pour se protéger des autres, mais plutôt les protéger de lui. Qui sait ce qu’il peut faire, lui le fils d’un psychopathe ultra-violent ? L’histoire est déjà passionnante par cette simple question. Comment vit-on avec un tel héritage génétique ? La violence et le meurtre sont-ils une affaire de gênes ? Je ne suis suis pas sûre d’être d’accord avec ce qu’en suggère l’auteure mais en tous cas, c’est une vraie question. Katy Regnery évoque l’exemple de la descendance d’Hitler, des neveux, qui ont préféré éviter  d’avoir eux-mêmes des enfants, histoire d’éteindre la lignée. Ce n’est pas donc pas simplement une question purement romanesque.

Cassidy est un personnage très fort, très touchant, très intense, qui a mené une vie inhabituelle faite de douleur et de peur de lui-même qui doit être profondément insupportable. Il fait partie de ces héros inhabituels, différents, qui touchent par leur vulnérabilité, leurs failles. Il n’a rien d’un homme fort et dominateur, ce qui ne retire rien à son charme, loin de là. Face à lui, il y a Brynn, une jeune femme très touchée par la mort la douleur aussi. Elle a perdu son compagnon dans une tuerie de masse lors d’un concert dans une salle de spectacle. Troublante coïncidence que de parler de cela après ce qui s’est déroulé à Las Vegas. Brynn ne s’est pas encore remise de son deuil deux ans plus tard. Son compagnon était un grand randonneur et quand elle veut lui dire vraiment adieu, elle imagine que de se rendre sur une montagne du Maine, région dont il est originaire, sera cathartique pour elle.

Là voilà, elle qui n’est pas vraiment sportive, sur un chemin de randonnée de montagne. Et pendant un moment, on imagine que l’histoire sera celle de grands espaces, de marches dans la forêt et la montagne dans une zone qui semble préservée et très belle. Mais non, il n’en est rien. Car Brynn va rencontrer un problème qui va la conduire auprès de Cassidy. C’est une autre histoire qui commence alors, une sorte de huis-clos dans le chalet sans confort de Cassidy. La rencontre est un émerveillement réciproque. Cassidy ignore tout des rapports avec les autres notamment avec les femmes. Brynn était en attente d’un redémarrage dans la vie. Ils vont se rencontrer comme on rentre en collision et tout va changer lors de quelques semaines qu’ils vont partager.

L’histoire d’amour est belle, très intense, lourdement marquée par le passé et l’enfance de Cassidy, ses peurs, son inadaptation sociale. Mais au-delà de cette histoire profonde et touchante, il y a une intrigue maline qu’on voit un peu venir, mais ce n’est pas grave. Tout va un peu vite à la fin mais c’est bien écrit, cohérent et cela vient compléter une romance qui par son intensité, sa délicatesse se distinguaient déjà des autres.

Katy Regnery est une auteure à suivre. Elle a bien dosé ses effets dans cette romance, su trouver un angle fort intéressant et même suggérer des pistes de réflexion sur la façon dont la famille, les enfants payent les erreurs ou les crimes de leurs parents. Si il est évident de dire qu’il n’y sont jamais pour rien, il est difficile d’hériter de ce genre d’histoire et de ne pas s’inquiéter sur l’hérédité. une histoire, forte, prenante et très bien écrite.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *