Maverick – North Ridge – 2 de Karina Halle

30 octobre 2017

Karina Halle s’est lancée dans cette série qui nous conduit dans une petite ville de Colombie Britannique qui est la région d’origine de l’auteure.On sent d’ailleurs à la lecture a grande connaissance de la région et cette zone montagneuse a de l’importance dans le développement de l’histoire.

Maverick est le frère du héros précédent et nous aurons droit à Fox Nelson, le dernier des membres de la famille dans le dernier tome. Tous trois ont été très marqués par la mort par suicide de leur mère. Pour Maverick, le second, c’est une histoire qu’il a refoulée et qu’il cache derrière une image d’homme sûr de lui et de son pouvoir de séduction. Il est à la tête de l’équipe de secours en montagne de la petite ville et l’héroïne, Riley, va débarquer dans le petit groupe pour échapper à une situation difficile qu’elle a laissée aux États-Unis. Lors d’une opération sur une avalanche, son ami, l’homme dont elle était tombée amoureuse, aussi a été accidenté et est depuis dans le coma. Traumatisée par tout cela, Riley a décidé de tourner la page et a pris ses distances pour recommencer à zéro au Canada.

Riley, et c’est un changement appréciable dans la romance, n’a pas froid aux yeux. Elle assume sa libido et a mal commencé en arrivant à North Ridge en couchant avec un membre de l’équipe alors qu’elle avait trop bu. Mais dès qu’elle voit Maverick, elle sait qu’elle a envie de lui et plus éventuellement. L’attirance est mutuelle et très puissante. Mais ils travaillent ensemble, sa première expérience la pousse aussi à être prudente. Bref, leur relation semble ne pas pouvoir vraiment démarrer.

Le début est très sympa. Riley et Maverick sont deux héros charismatiques avec chacun une vision de la vie intéressante, marquée par leur passé et cela présageait d’une très bonne histoire. Le fait que ce soit Riley qui poursuive Maverick est bien vu aussi. Pour une fois, le héros est plus réticent, plus prudent, du moins au départ. Ce qui m’a un peu moins plu est le développement d’une intense relation sexuelle, avec des scènes longues et très graphiques. Elles ne sont pas mauvaises en soi mais les deux personnages ont beaucoup à nous dire et cela semble un brin trop long.

Heureusement, l’action reprend au bout d’un moment et on peut vérifier amplement que Katrina Halle a vraiment beaucoup de talent pour ce genre de scènes aussi. Tout se passe en montagne, dans un froid glacial et on y est avec les différents personnages. L’aspect psychologique n’est pas négligé non plus avec une vraie exploration des démons des deux héros.

C’est encore une bonne romance de cette auteure, très prolifique en ce moment. Elle a beaucoup d’expérience, tisse ses histoires avec un grand talent mais cela demeure un peu classique peut-être, avec des clins d’œil un peu trop appuyés à la romance érotique. Karina Halle n’a pas besoin de cela. Elle a la capacité de vous emmener dans n’importe quel univers et le démontre ici avec cette évocation très vivace de la Colombie Britannique et ses montagnes.

La suite sera l’histoire de Fox et de son amie de toujours. Quelques éléments sont déjà mis en place depuis le premier tome. Nul doute que cette romance nous plongera une fois de plus dans un séduisant contexte. Fox est pompier et saute en parachute au moment des incendies directement au cœur des brasiers. Cela promet.

2 Comments

  • Evenusia 30 octobre 2017 at 22 h 45 min

    J’ai hâte de lire l’histoire du dernier frère.

    • Sylvie Gand 1 novembre 2017 at 19 h 54 min

      Oui ça promet…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *