In Tune Out of Sync de Kate Forest

19 octobre 2017

J’ai déjà lu un roman de cette auteure discrète, peu connue encore mais qui écrit des romances au ton très personnel. Il vaut mieux être prévenu d’ailleurs si vous cherchez des héros classiques et des scènes très codifiées, vous serez forcément déçus. Kate Forest ne s’attarde pas sur la passion qui touche ses héros mais sur leur parcours personnel. Ce sont souvent des personnes avec suffisamment de difficultés dans leur vie pour les empêcher d’être heureux et de trouver l’amour. Le grand bonheur est de voir que cela peut se dépasser.

Ronnie et Scott font se rencontrer lors d’une audition de violon dans un orchestre de leur état natal, le Delaware. Tous deux sont des musiciens brillants mais qui souffrent d’un handicap socialement très déstabilisant. Ronnie est atteinte de dyslexie sévère à tel point qu’elle a du mal à lire et déchiffrer les partitions. Elle a dû développer des stratégies pour dépasser ses difficultés. Scott lui souffre de la maladie Gilles de la Tourette, c’est à dire qu’il a des tics verbaux et physiques très prononcés. Il répète ainsi des mots sans rapport avec sa conversation, sans pouvoir s’arrêter et contrôle mal certains de ses gestes. Pas facile de vivre dans ces conditions, au milieu des autres, ni d’exceller dans un système qui exige coordination et maîtrise de la lecture. Réussir à intégrer cet orchestre est donc un sacré défi qu’ils vont relever tous les deux.

L’histoire ne porte pas vraiment sur leur capacité de réussir. Tous deux sont de brillants musiciens malgré leurs difficultés. Mais comment évoluer, quand on pratique le même art, côte à côte ? Leur relation a-t-elle une chance dans ses conditions ? N’y a-t-il pas des limites à ce qu’ils peuvent réaliser tous les deux personnellement ou professionnellement étant donné leurs problèmes respectifs ? Ce sont toutes ces questions que l’auteure aborde avec une grande franchise un réalisme frappant.

Ce qui est intéressant c’est que Ronnie n’est pas tout à fait assez patiente face aux symptômes de Scott surtout au départ, qu’elle a parfois à assumer face à ses proches. Quant à lui, il a un côté très touchant. Il se bat pour gérer ses tics ce qui se produit quand il s’empare de son violon. On ne peut qu’être ému par les difficultés à faire face au regard des autres, au fait qu’il n’y malheureusement pas grand chose à faire. L’auteure ne tombe jamais dans le pathos ni dans la facilité. Elle ne nie pas les réalités de leurs problèmes mais n’e fait pas non plus des victimes sans possibilité d’avancer dans leur vie.

Ce qui est intéressant aussi c’est que Ronnie et Scott ont une approche différente de leur avenir. Ronnie a une ambition dévorante, beaucoup de choses à prouver et se prouver. Pour Scott, c’est un peu différent. Tout cela va se révéler au cours de leurs parcours dans l’orchestre du Delaware, sa tournée européenne et ce qui se déroule après.

C’est une romance intelligente, profonde. l’amour des deux héros a un aspect naturel, simple, authentique. Nous ne sommes pas dans la passion dévorante, dans les descriptions sensuelles. Mais nous suivons deux personnages touchants qu’on a très envie de voir heureux. Tout cela était déjà présent dans le premier livre que j’ai lu de cette auteure où le héros, grièvement blessé aux jambes choisissait l’amputation.

Si vous voulez lire une romance différente mais très bien écrite, n’hésitez pas ! Kate Forest est surprenante et passionne avec ses héros différents mais si simples à la fois.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *