Beautiful Mistake de Vi Keeland

16 octobre 2017

Qu’elle écrive seule ou avec son amie Penelope Ward, chacun des livres de Vi Keeland est un pur bonheur. Ce dernier s’éloigne peut-être un peu de de la comédie romantique à laquelle elle nous a habitués. Et c’est sans doute une bonne idée car le roman gagne encore en émotion.

Comme souvent avec elle ne vous laissez pas influencer par la banalité du propos. Il est question iici d’un professeur de musique et de son élève et assistante. Vous imaginez peut-être le schéma hyper classique de cette histoire mais vous vous trompez probablement car il y a ce petit twist qui vient tout changer. Rachel est donc une jeune étudiante de vingt-cinq, pas très en avance dans ses études mais elle a ses raisons. elle est en train de préparer une thème en art thérapie et pour elle, cela passe par la musique d’où la nécessité de suivre des cours dans ce domaine. Cela va la conduire auprès de Caine, professeur de son état. Il n’a pas la réputation d’être facile ni sympathique. Il déteste les gens qui arrivent en retard et évidemment, c’est ce qui va se produire.

Les premiers chapitres sont assez trompeurs quant au ton de cette romance. Cela commence comme d’habitude avec une scène d’entrée assez désopilante. Rachel va prendre Caine pour un autre, celui qui a trompé sa meilleure amie et elle va lui dire tout le mal qu’elle pense de lui avant de réaliser son erreur. Mais après cette mise en bouche très rigolote, le ton va devenir assez grave. Caine est un homme assez sombre, très en maîtrise de lui-même qui cache un passé douloureux et assez complexe. Sa vie a été très marquée par la mort et par un évènement bien particulier qui a hanté son adolescence. Celui qui avait commencé une carrière de rockstar et de bad boy est devenu un professeur bien sous tout rapport. Ou presque.

L’attirance qu’il éprouve pour Rachel le dérange beaucoup. Quant à elle, c’est une émouvante héroïne, solide, avec la langue bien pendue comme souvent les héroïnes de Vi Keeland. Mais elle a une forme de vulnérabilité très touchante, due, elle aussi à un passé très compliqué, qui lui a laissé bien des cicatrices.

Le sujet abordé est fort et l’évocation subtile et sensible. Le twist principal de l’histoire tourne autour de ce sujet. Il est sans doute un peu trop facile à deviner. Vi Keeland a moins voulu surprendre que construire une histoire que tout semble condamner au départ.Mais c’est bien vu et si on sait vite vers quoi se dirige le récit, il n’en reste pas moins fort et très bon.

Même si cette romance est moins joyeuse que d’autres, elle conserve les qualités principales de la plume de Vi Keeland. Les dialogues sont vifs et spirituels, les héros intelligents et sincères si bien qu’on suit leurs réactions comme si ils étaient nos amis. Les personnages secondaires sont forts.

Vi Keeland écrit beaucoup, elle a des thèmes qui reviennent souvent dans ses livres mais malgré tout elle sait en quelques lignes vous plonger dans son monde, vous faire baver devant des héros masculins débordant de charme. C’est efficace, très contemporain, intelligent. Bref, ce dernier opus, comme les autres, vous fera passer un excellent moment.

2 Comments

  • Hibana 17 octobre 2017 at 9 h 28 min

    Vi et Penelope font partie de mes chouchoute en romance contemporaine. Drôle, émouvant et délicat me viennent à chaque fois à l’esprit quand je les lis.

    • Sylvie Gand 17 octobre 2017 at 11 h 42 min

      Oh oui! Celui-là est très joli et sensible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *