The Wilde One de Claire Contreras

9 septembre 2017

Ce roman a été précédemment publié en 2013 sous le titre « Catch Me », il s’agit donc d’un livre plus ancien de la très douée Claire Contreras. Et le moins que l’on puisse dire est qu’on sent qu’elle a beaucoup progressé et que ce livre a quelques années.

L’histoire se déroule dans le milieu de la musique et les deux héros sont dans ce métier. pour une fois, ils ont des métiers un peu différents. Nick, le héros est un producteur, qui supervise les enregistrements et contribue à la qualité d’un disque. Brooklyn est issue d’une famille liée à la musique aussi mais a fondé sa propre entreprise et elle fabrique des casques et micros haut de gamme. Elle a vingt-cinq ans, un passé compliqué et des rapports conflictuels avec sa propre famille.

Le livre commence plutôt mal puisque, sans aucune raison, alors qu’elle sait qu’elle va souffrir et qu’elle ne doit rien à personne, Brooklyn va accepter de revenir travailler dans la société familiale. Son père dirige une compagnie de disques qui a connu un grand succès. Brooklyn ne s’entend pas avec lui, encore moins avec sa mère de qui elle n’a jamais été proche et qui lui a donné un terrible complexe en insistant constamment sur son poids. Pourquoi Brooklyn accepte de revenir à New York, loin de la ville où elle a fait son trou pour revenir là où elle sait que cela sera très difficile ? Ce n’est pas très clair. Dans le même temps, elle va tomber sur son ex-petit ami et sur un son producteur, Nick. Tout est terminé avec Shea, l’ex, mais Nick l’impressionne beaucoup.

Le reste… est assez confus. Il y a quelques bons moments car Nick a l’air très intriguant et séduisant mais l’histoire ne décolle jamais vraiment et va se compliquer singulièrement au fil des pages. Tout d’abord, l’auteure multiplie les personnages, d’abord du côté de Brooklyn puis du côté de Nick. Elle ajoute aussi des rebondissements extraordinaires tout autant que les coïncidences, fort nombreuses dans cette histoire… L’auteure nous a habitués à des histoires bien plus fines et subtiles.

On trouve déjà son goût pour des jeunes femmes traumatisées, fragilisées, qui cherchent à dépasser leurs difficultés. Brooklyn est assez paumée et elle est touchante dans ses efforts pour aller mieux, pour avancer. Mais on ne comprend pas toujours ses réactions.

La romance qui l’unit à Nick est très classique dans le genre. Lui est un personnage qui évolue au cours de l’histoire : d’abord très mystérieux, on finit par découvrir un homme attachant, viril et attentionné.

Il y a beaucoup de bonnes idées dans cette romance, des fulgurances. Il est intéressant par exemple de voir l’héroïne évoluer à côté de son ex amoureux avec qui elle partage beaucoup. Leur relation a un petit côté ambigu et est complexe. Cela change de ce qu’on peut voir et ce n’est pas du tout un triangle amoureux. Le secret du passé de Brooklyn qu’on devine dès le départ est poignant tout comme la douleur qui l’a toujours accompagnée depuis. Mais les rebondissements qui font écarquiller les yeux, les décisions pas toujours faciles à suivre des personnages, les nombreuses maladresses en général font qu’on sent que cette romance n’est pas du tout la meilleure de l’auteure. J’espère que nous la retrouverons vite avec un livre complètement nouveau.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *