Resisting Roots – The Lotus House – 1 de Audrey Carlan

7 septembre 2017

On ne présente plus en France cette auteure qui s’est faite connaître grâce à Calendar Girl. La voici dans une autre série, plus courte et assez différente. Il y a plusieurs ouvrages dans cette saga mais ils sont indépendants donc vous pouvez vous lancer sans problème dans cette romance hyper classique dans le genre. Mais Audrey Carlan est douée. Et elle utilise habilement la situation qu’elle met en place.

Trent est un joueur de baseball qui s’est blessé à la jambe en plein match. Après une opération et un début de convalescence assez difficile, il a dû mal à sortir de son marasme, noie son chagrin dans l’alcool et les femmes. Il a pourtant un temps bien prévis pour se remettre. Ce qui signifie qu’il doit sérieusement respecter son programme de remise en forme. Le yoga lui a été prescrit, il va donc aller assister à une séance animée par l’héroïne Genevieve qu’on appelle le plus souvent Vivvie. Celle-ci est l’héroïne typique de la romance et d’Audrey Carlan. C’est une jeune femme qui élève son frère et sa soeur après le décès brutal de leurs parents. Elle a mis de côté ses ambitions pour faire deux boulots et s’occuper de sa famille. Le travail de prof de yoga est celui qui l’a fait vivre alors quand Trent qui flash vite sur elle demande des séances particulières, elle ne se pose pas beaucoup de questions. Pourtant, elle sait que la situation sera sans doute un peu difficile car Trent lui plaît beaucoup.

L’histoire est d’une très grande prévisibilité ce qui est vraiment ce qu’on peut lui reprocher. Pour le reste, c’est très bien fait. Trent est tout à fait le type d’homme auquel on peut s’attendre ; il est viril, super sexy et très gentil au final. Il est très attirée par la jolie et charmante Vivvie. Tout cela est cousu de fil blanc, vous avez déjà croisé ce type de personnage mais cela fonctionne.Trent essaie d’aider Vivvie qui se dévoue pour sa famille et elle craque complètement devant ce sportif plutôt connu ; cet aspect du personnage est d’ailleurs assez peu mis en valeur. Il n’y pas de grands détails sur son équipe ni son rôle. De la même façon, la douleur et les soins qu’il reçoit permettent juste de montrer l’expertise de Vivvie. le yoga est lui, par contre, très utilisé. Chaque début de chapitre est l’occasion de montrer une position ou ce que sont les shakras.

C’est également du Audrey Carlan, donc c’est plutôt chaud. Il y a pas mal de scènes explicites, très bien écrites. on connaît le talent de cette auteure pour ça.

C’est une romance détente, qui comporte tous les codes du genre. C’est sa force mais également sa faiblesse. Ce roman ne ressort pas trop du lot mais on lit le livre très vite, sans s’en rendre compte.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *