L’épouse ennemie – Les héritiers des larmes – 1 de Penny Watson Webb

6 septembre 2017

Cela faisait longtemps que je n’avais pas lu de romance historique notamment médiévale. c’est avec grand plaisir que j’ai donc plongé dans ce roman de Penny Watson Webb qui nous entraîne à la fin du Moyen Âge en Bretagne, au moment où cette province pas tout à fait française sort d’une guerre avec la France et tout particulièrement leurs voisins normands. L’un des atouts de ce roman est l’évocation intelligente de cette période. Sans cours d’histoire, ni détail superflu, on plonge immédiatement dans cette période lointaine.

Cette romance est riche et complexe, met en place un monde dense, très vivant et une intrigue à plusieurs niveaux qui fonctionne vraiment très bien. J’ajouterai que la personnalité de l’héroïne, Brunhilde, surnommée Brune compte pour beaucoup car c’est un personnage d’exception, une femme forte et intelligente qui marque tout particulièrement. Elle appartient à une famille normande qui a eu maille à partir avec les Bretons. Elle a particulièrement à cœur le retour de la paix en Bretagne et l’apaisement des violences. Le héros, Conan de Ker Glenn, comme son nom l’indique appartient au camp opposé. Il a payé très cher sa participation à la guerre par des années de torture et d’emprisonnement. Il a perdu aussi des êtres chers et il est amer et revanchard. Quand Conan croise Brune, la première fois, il ignore qui elle est et elle aussi. Ils se plaisent mais quand ils découvrent qui ils sont, tout se complique. Mais Brune y voit une opportunité de jouer un rôle, elle, « simple » femme qui n’a pas voix au chapitre dans les conflits armés. Elle doit se marier alors pourquoi pas allier Normands et Bretons en épousant Conan ? Elle le prend littéralement au piège.

Le mariage de raison est souvent imposé dans les romances par un évènement extérieur ou par l’homme. Ici, Brune prend sa décision toute seule et elle ne déviera jamais de son chemin malgré les complications. cela marque l’originalité de cette héroïne et cela donne le ton. Pas de faible femme mais une forte tête qui va jouer pleinement son rôle. Et elle a du pain sur la planche. Auprès de son mari tout d’abord, pas vraiment heureux d’avoir été manipulé et contraint au mariage avec une Normande qui porte un nom détesté en plus. Brune va aussi habiter en Bretagne où on ne l’apprécie guère, pour les mêmes raisons. Conan a aussi des amis qui ont peu de raison de lui faire de cadeaux. En plus, il rôde des personnes qui intriguent dans l’ombre…

Tous les éléments sont réunis par une aventure historique. La romance est presque secondaire dans la description très réussie de la Bretagne de la toute fin du quinzième siècle. On y voit la vie de la noblesse , très proche du peuple quand elle est de ce niveau, on y explique les rapports difficiles entre Normands et Bretons, la piété de l’époque pour ces gens qui vivent très près du Mont St Michel, les ravages de la guerre qui malheureusement ne changent pas de nature selon les époques… et beaucoup d’autres choses.

La romance est c’est le seul reproche que je ferai au livre – mais est-ce vraiment un reproche? – est presque un peu lointaine par moment mais très efficace. Conan est sombre, torturé, hostile, en rien faible face à Brune. Mais elle lui tient tête et mène globalement la danse sans qu’il s’en rende toujours compte. C’est amusant et bien vu. Leur histoire est évidemment difficile puisque tout les éloigne l’un de l’autre mais l’amour va s’installer tout de même à force de ténacité et d’obstination, de rencontres et d’évènements qui les rapprochent.

J’ai beaucoup aimé cette histoire, très bien écrite qui plus est et qui met à notre portée, un peu de cette période lointaine qu’on boude trop souvent dans la romance. C’est rythmé, vif, très bien construit avec une intrigue qui se complexifie au fil du roman et n’est pas totalement aboutie à la fin. Cela augure d’une suite bien entendu, que je lirai sans aucun doute.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.