Body – Trinity – 1 d’Audrey Carlan

10 septembre 2017

Avant d’écrire Calendar Girl, Audrey Carlan avait débuté dans la romance avec une série qui comprend maintenant cinq romans appelée Trinity. Les trois premiers portent sur le même couple, Gillian et Chase et les deux derniers sur des personnages secondaires. La série date, pour les premiers romans, de 2014 et cela se sent. Le monde de la romance contemporaine était encore très marqué par Fifty Shades of Grey. Chase est ainsi un milliardaire puissant qui aime tout contrôler et Gillian est issue d’un milieu bien plus modeste et trimballe un lourd passé.

La série diverge sensiblement de la trilogie d’EL James. Certes, le couple de héros fonctionne avec la même dynamique mais le reste est assez différent. Gillian a vingt-quatre ans et a un passé sentimental douloureux. Elle a vécu avec un petit ami qui l’a frappée et a détruit sa vie. Plusieurs années après la séparation, elle est encore très fragile dans ce domaine et a dû mal à laisser les hommes prendre le contrôle dans une relation. Elle va rencontrer Chase lors d’un voyage à Chicago qu’elle effectue pour des raisons professionnelles. Elle travaille pour une association aidant les femmes en difficulté, œuvre à laquelle elle tient beaucoup, on s’en doute. Ce qu’elle ne sait pas c’est que l’homme qui lui plaît tant ce soir-là est aussi un membre actif du conseil d’administration de l’association en question. On connaît les coïncidences énormes de ce genre de roman!

Cela va donc initier une relation un peu complexe entre eux. Ils ont beaucoup de points communs, plus même qu’ils ne le pensent mais Gillian st plutôt effrayée de la possessivité de Chase. C’est un des points faibles du roman pour toute lectrice ayant lu depuis quelques années tous les livres publiés dans la lignée de Fifty Shades. Chase est la copie conforme de pas mal de ces héros. Il est riche, brillant, très en contrôle. Il a beaucoup de succès avec les femmes mais aucune n’a jamais pénétré son intimité. Un des soucis que rencontrent Gillian et Chase est justement qu’elle ne veut pas d’un homme qui intervienne dans sa vie. C’est comme ça que les problèmes ont commencé avec son ex.

Pour le reste, l’intrigue est différente. rapidement, il y a de nombreux personnages secondaires autour du jeune couple. Il y a déjà les trois amies de Gillian dont certaines partagent la même histoire. Mais elle a aussi un ami très proche ; quant à Chase, il est des cousins et une cousine. Cela fait pas mal de rencontres possibles, de pistes  voire de romances secondaires en puissance. C’est un peu confus et cela dilue un peu l’intrigue, parfois, mais c’est sympathique à lire.

Et puis, comme ce livre est le premier d’une trilogie, vous vous doutez bien que l’histoire n’est pas terminée à la fin de celui-ci. Petite originalité par rapport aux autres romans parlant de ce genre de relations fusionnelles et complexes, le danger vient de l’extérieur et le couple est relativement solide même s’il connaît des hauts et des bas.

Enfin, dernier point, il s’agit d’une romance érotique avec les nombreuses scènes de sexe que cela implique. Audrey Carlan les écrit fort bien mais cela demeure classique.

C’est un premier roman qui se lit facilement mais souffre aujourd’hui de dater un peu. Si l’histoire prend son autonomie, la relation du couple est très connue aujourd’hui et s’inscrit clairement dans celles déjà très, très lues sous d’autres plumes. Difficile donc de le trouver excellent même si franchement, l’auteure s’en tire bien et donne envie de connaître la suite.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *