The Scotch Royals – The Scotch King – 3 de Penelope Sky

23 août 2017

Voilà l’épilogue de cette trilogie de dark erotica de Penelope Sky qui confirme que cette auteure maîtrise plutôt bien le genre. Elle a eu aussi l’intelligence de publier de façon très rapprochée ces trois épisodes, ce qui nous permet de goûter pleinement cette histoire ans lutter pour ce souvenir des épisodes précédents. Comme il s’agit du troisième opus d’une saga, il est bien évidemment déconseillé de commencer par ce roman et de lire plus avant cette chronique. Je ne révèle que peu de choses de l’intrigue mais il peut y avoir des spoilers.

Nous avions donc laissé nos deux héros séparés. Après avoir manipulé Crewe, London est parvenue à se libérer. Elle est maintenant retournée à New York et s’apprête à prendre le cours de sa vie. Crewe qui a été grièvement blessé se remet doucement physiquement mais bien moins mentalement. Il a été trahi et est plus seul que jamais et revenu quasiment à la case départ.

Le début du livre est un peu chaotique et pas forcément crédible. Comment imaginer qu’un homme comme Crewe laisse passer le fait qu’il a été blessé par un homme qu’il déteste, le frère de London ? Les réactions de celle-ci étonnent aussi. Elle cherche à reprendre le cours de sa vie mais abandonne assez vite car elle a du mal à tourner la page, ce qui peut se comprendre mais ce qu’elle choisit de faire alors peut surprendre. C’est assez fréquent dans les livres de Penelope Sky que certains rebondissements fassent hausser les sourcils mais souvent tout prend sa place et avance de façon habile.

Le but de ce roman est de terminer le passage à une romance de dark erotica à une romance contemporaine bien plus classique. Crewe n’est déjà plus le même homme; cet handicapé des sentiments qui a oublié ce qu’était d’aimer ou être aimé n’existe plus. Il est amoureux et a terriblement besoin de London. Ce qui frappe est la relation fusionnelle que ces deux-là partagent. Ils ont besoin de se voir, de se toucher, de partager chaque moment. Mais évidemment, il est compliqué de passer d’une relation commencée sous la menace et la contrainte à une union apaisée et équilibrée. D’autant plus que l’entourage des deux héros est assez hostile et incrédule.

L’auteure réussit globalement bien à nous convaincre que cela est possible. Ils doivent déjà trouver un terrain d’entente. Crewe a tendance à tout contrôler. London conserve son caractère indépendant, voire provocateur. C’est l’un des aspects le plus réussis du roman, London conserve tout le temps une grande lucidité sur elle-même et son homme. Elle a aussi une volonté inflexible. On grimace parfois devant le schéma qui se met en place toutefois. Crewe veut dominer, London résiste mais utilise toujours le sexe pour parvenir à ses fins. C’est un brin simpliste au bout d’un moment. Et puis le contexte d’aristocratie écossaise et européenne dans lequel évoluent les personnages n’est pas toujours crédible, il faut bien le reconnaître.

Il n’en reste pas moins qu’on tourne les pages avidement. La relation est très intense, belle, compliquée et fusionnelle. Ce sont des éléments remarquablement efficaces dans une romance. Et cela marche très bien ici, dans un contexte plus apaisé, moins violent. L’auteure fait quelques clins d’oeil à sa précédente série qui doit être traduite en français dès septembre, je le rappelle.

Nous devrions la retrouver sous peu car cette saga n’est pas tout à fait terminée. J’espère que Penelope Sky poursuivra dans cette veine. Peu réussissent des livres sombres, érotiques, mais assez grand public comme elle.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *