THe Unrequited de Saffron A. Kent

15 juillet 2017

Cette auteure qui n’a pas encore beaucoup de livres à son actif est à suivre avec la plus grande attention. On reproche trop souvent à la romance ses clichés, le fait que beaucoup de romans sont des reprises de thèmes exploités de la même façon avec plus ou moins de talent. Les voix originales sont rares. Saffron A. Kent en a une. Elle est sombre, tourmentée, complexe mais elle ne ressemble à aucune autre et cela donne des histoires rares et très fortes.

Ce roman reprend pourtant le thème éculé d’une élève qui tombe amoureuse de son prof. Si l’idée n’est pas nouvelle, la façon de la traiter et d’aborder cette relation tabou est très originale. Il s’agit d’une liaison dangereuse et interdite à plus d’un titre, puis que Thomas Abrams, le professeur est marié et amoureux, plutôt désespérément de son épouse. Quant à l’héroïne, Layla, c’est une jeune femme fragile, écorchée vive qui trimballe un passé compliqué et assez inhabituel dans la romance.

En effet, Layla a quitté sa famille et un peu exilée loin de New York, sa ville, parce qu’elle a eu une relation sexuelle avec son demi-frère. Elle est accusée et elle-même persuadée qu’elle l’a forcé à cela. Cela a donné un échec total, des remords profonds qui la hantent et une condamnation à ne plus voir Caleb, son demi-frère mais pas plus sa propre mère qui n’a pas choisi son camp. Symboliquement, elle vit dans un immeuble encore en construction, tout en haut de cette tour. Une vraie princesse en exil. Thomas a une histoire aussi douloureuse qu’elle ne connaîtra que progressivement. Lui aussi est un peu exilé dans cette ville, il a choisi aussi d’abandonner l’écriture – il est poète – pour se consacrer à l’enseignement. Mais est-ce un choix ? Thomas est donc marié, père d’un petit garçon de sept mois et pas très heureux.

La rencontre va être électrique et complexe, d’une grande intensité. Les deux personnages sont à un moment compliqué de leur vie, fragiles, instables et pas du tout disponibles l’un pour l’autre, normalement. Layla va vite comprendre qu’ils partagent tout de même quelque chose : tous deux ont aimé ou aiment encore à sens unique, sans que leurs sentiments soient réciproques. Pour elle, c’est la pire forme de torture et cela va lui rendre Thomas attirant. Cela et quelques autres choses.

De nombreux thèmes courent dans cette histoire âpre et dure : l’amour déjà qui peut être si doux s’il est partagé et si violent s’il ne l’est pas ; ce qu’on a le droit de faire ou pas par amour ; la morale et les mots, l’écriture. N’oublions pas que Thomas est un poète et un professeur d’écriture. Layla n’a à la base aucun goût pour cela et si elle s’intéresse à Thomas, ce n’est pas parce qu’il est un auteur reconnu. Et pourtant, mettre des mots sur sa souffrance, utiliser les mots pour la mettre à distance ou écrire pour exorciser, créer… tout cela est au cœur du livre.

Il est aussi question d’amour maternel ou paternel, de la dépression post-partum… De nombreux sujets sont abordés qu’en général, la romance évite soigneusement car trop complexe ou très mal vu par les lectrices. L’auteure ne porte aucun jugement et fait agir ses personnages en fonction de ce qu’ils sont. Tous deux sont bien au-delà des conventions même s’ils ne sont pas du tout indifférents à la morale et à ce qu’ils font aux autres.

Cela donne un roman magnétique à cause de la relation qu’entretiennent les deux personnages, de leur force, de leur originalité. C’est aussi un roman érotique, avec de longues scènes largement décrites, au langage cru mais ce n’est pas son principal intérêt. L’histoire aurait pu exister sans elles ce qui prouve la qualité du travail de l’auteure. En toute honnêteté, il y a quelques longueurs vers le milieu du roman ; parfois il y a un peu trop de malheurs qui s’enchainent mais malgré tout, ce livre reste d’une excellente qualité et captive totalement. Une auteure à suivre donc. De près, de très près.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *