Buttons and Shame – Buttons – 4 de Penelope Sky

22 juillet 2017

J’ai découvert il y a quelques mois cette auteure qui écrit du dark erotica avec talent. c’est assez rare pour être signalé. Elle parvient aussi à ne pas sombrer dans le glauque le plus total ce qui n’est pas évident. Cette série comportait initialement trois tomes racontant l’histoire de Crow et Pearl. Au cours des trois épisodes, nous avions eu l’occasion de découvrir Cane, le frère de Crow. Il était apparu particulièrement sombre et cruel pour s’adoucir, se nuancer au fil des tomes. Nous le retrouvons ici et il a droit à son histoire qui ne se termine pas avec ce tome. Il y aura deux autres épisodes probablement pour terminer cette nouvelle intrigue et peut-être prévoir de continuer la saga, mais ile st trop tôt pour le dire.

Tout d’abord, si vous souhaitez ne pas être spoilé sur l’histoire de Crow et Pearl, mieux vaut éviter de lire cette chronique et vite vous plonger dans les premiers tomes. Ils sont très présents dans ce tome, interviennent dans ce qui se déroule dans la vie de Cane… Il vaut mieux savoir ce qu’il leur est arrivé auparavant.

Très honnêtement, le départ de l’histoire m’a un brin inquiétée. Tout commence de façon très semblable, mais en plus soft qu’avec Crow et Button. Cane est un marchand d’armes comme nous le savons déjà et lors d’une transaction en France, il va se voir confier en échange d’un délai de paiement la compagnie de la belle Adelina. Comme Pearl, elle a été enlevée et a vendue. Depuis quelques semaines, elle connait le pire aux mains de ce trafiquant français. La seule différence avec le début de la première saga est que nous n’avons aucun des détails plutôt gore de cette détention et de ce qu’elle a souffert. Cane est très attiré par Adelina et va accepter de donner le marche très inhabituel qu’on lui propose.

Le reste va peu à peu se mettre en place et ressemble plus à ce qui se passe à la fin de la première série. Et c’est très réussi. Cane est comme son frère, un handicapé des sentiments. Lui aussi a souffert  de leur passé et il s’est durci. La seule différence, et elle est de taille, est qu’il  a vu ce qui s’est développé entre son frère et Pearl et que celle-ci est devenue très importante à ses yeux. Adelina est une jeune femme solide à sa façon. Heureusement, elle est globalement différente de Pearl qui avait une sorte de force de vie intérieure qui dépassait l’entendement parfois. Adelina est pragmatique et a compris que sa vie d’avant est terminée. Quand elle tombe entre les mains de Cane, elle comprend que c’est uen amélioration nette de sa situation d’avant et elle va se soumettre.

La force de l’histoire réside dans le développement de la relation entre Adelina et Cane. Là aussi, on part de zéro. Elle n’a aucun espoir particulier avec lui ; Cane ne sait pas ce que c’est d’aimer. Il éprouve juste quelques sentiments de compassion et respecte le courage dont elle fait preuve. Évidemment, le lecteur traque le moindre signe de la tendresse, de ce qui pourrait être plus que de la simple empathie entre ces deux-là. Leur relation est belle et sombre comme à chaque fois dans les livres de Penelope Sky. Il est très peu question de domination, de violence ici. Elle est comme extérieure au couple. Ils s’apprivoisent, se domptent mutuellement. Adelina a beaucoup de chemin à faire car elle est très traumatisée et Cane ignore tout de la tendresse, du moins le croit-il. Il reste aussi le fait que la situation est pour eux temporaire. Adelina n’a été que prêtée à Cane…

Nous sommes dans du dark erotica donc les questions de liberté, de libre-arbitre sont très importantes, notamment pour l’héroïne. L’auteure se joue habilement des limites et préventions que l’on peut avoir. Quant au sexe, il est fréquent, très cru dans des scènes très graphiques mais très bien écrites. Vous voilà prévenus !

Une fois de plus Penelope Sky signe un très bon livre dans ce genre si particulier dont elle maîtrise très bien les codes. Il reste sans doute bien des obstacles à franchir à Cane et Adelina et peut-être même à Crow et Pearl… À suivre, donc !

L’auteure annonce aussi une autre série qui semble explorée exactement les mêmes idées. Là aussi, je la suivrai avec attention.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *