Sugar and Gold – The Dreamcatcher – 2 d’Emma Scott

19 juin 2017

J’aime beaucoup le travail de cette auteure formidable qu’est Emma Scott car il y  a quelque chose en plus dans ses histoires, un petit supplément d’âme et d’amour pour ses personnages. Chaque roman a cet aspect y compris celui-là même s’il met un peu de temps à se révéler comme tel. La première partie est plus classique, pas forcément aussi étonnante que la seconde mais tout cela donne tout de même un excellent roman.

Rappelons que ce roman fait partie d’une série aux livres très indépendants et qu’il y a une pointe de paranormal dedans : seulement un tout petit peu, ici, le héros Nikolaï a la capacité de ressentir et voir sous forme de couleur les émotions des autres. Pour lui c’est plus une calamité qu’un don. Cela lui a coûté d’ores et déjà très cher. Un précédent livre avait traité d’un sujet proche, How to save a life, superbe histoire où les deux héros se trouvaient par hasard, comme si le destin choisissait de les unir pour mieux les sauver. C’est un peu ce qui se passe ici mais dans une histoire radicalement différente.

Nikolaï va rencontrer Fiona, par hasard, du moins le croit-il. La jeune femme vit près de la ville de Savannah et travaille dans une jardinerie. Elle répare son départ définitif pour le Costa-Rica où elle souhaite refaire sa vie entre jungle, animaux sauvages. Et surtout, elle sera loin des USA où elle va laisser son passé et un mari qu’elle a envie d’oublier. Fiona a bien besoin d’aide. Nikolaï aussi et il va être désarçonné quand il va réaliser que lorsqu’il est près de la jeune femme, il n’est plus assailli par les émotions des autres au point d’avoir envie de souffrir pour ne plus endurer ce que les autres ressentent. Nikolaï et Fiona sont faits l’un pour l’autre sans aucun doute. Mais il y a un long chemin à parcourir pour cela et sans doute que ce qu’ils peuvent faire l’un pour l’autre mais également l’un avec l’autre va bien -delà de ce que l’on peut imaginer.

La première partie du livre est un brin décevante. Elle est basée sur la rencontre des deux héros qui vont tomber sous le charme l’un de l’autre. Si c’est très beau et empli d’émotions, c’est assez banal. On attend plus d’une auteure comme Emma Scott ! Heureusement, la seconde partie du roman apporte beaucoup de choses, un peu plus d’actions et la rencontre des deux héros prend soudain tout son sens.

L’auteure reprend une idée simple mais belle qui veut que le destin unit ceux qui ont besoin l’un de l’autre et que rien n’arrive par hasard. Il y a aussi cette idée très importante dans l’oeuvre d’Emma Scott qu’on a besoin des autres pour échapper à ses problèmes pour sauver sa vie. Et que cela peut passer par des chemins bien variés.

C’est simple, profond, touchant et empli d’une vraie émotion qui finit par emporter. Les deux personnages sont sensibles et intelligents.

Ce n’est pas le meilleur roman de l’auteure pour les raisons que j’ai évoquées précédemment mais c’est une très belle histoire avec deux personnages très attachants, Fiona et Nikolaï, Sugar and Gold. Vous comprendrez pourquoi le roman porte ce titre en lisant le livre. C’est encore une bien beau moment de lecture qu’offre Emma Scott.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *