Stand – Bleeding Stars – 6 de A.L. Jackson

24 mai 2017

On connaît A.L. Jackson en France et ses histoires qui mettent souvent en scène des personnages en souffrance. Cette série autour d’un groupe de rock n’échappe pas à la règle. Elle est construite de façon très classique de romans indépendants qui portent sur chacun des membres d’un groupe qui, quand le roman commence, connaît un succès grandissant. C’est au tour du batteur et au plus jeune membre de la bande, Zee. Et il va se découvrir lentement au fil des lignes.

Zee dont le vrai nom est Zachary a une histoire douloureuse et complexe qui va mettre beaucoup de temps à se révéler, c’est même le cœur de l’intrigue. Zee est le plus jeune et le plus sage du groupe. La plupart de ses amis ont eu des relations complexes avec la drogue, les excès divers. Zee est remarquablement sobre et fréquente très peu les femmes, ce qui le distingue nettement. Zee va faire la connaissance d’Alexis alors qu’elle est agressée en pleine rue par un quelqu’un qu’elle connaît bien. Zee va intervenir et être très attiré par cette jeune femme. C’est la première fois depuis des années qu’il craque ainsi et cela va tout bouleverser dans une vie qui est bien moins lisse qu’on pourrait le croire.

Le roman est très marqué par l’écriture de cette auteure. Elle prend son temps et utilise souvent des tournures lyriques, parfois emphatiques. Elle insiste beaucoup sur la douleur insondable que semble ressentir Zee sans qu’on comprenne pourquoi. CPeuà peu, après des flashbacks, des allusions, nous allons découvrir qu’il est comme prisonnier du passé. Il faudra attendre longtemps pour comprendre exactement de quoi il retourne. Et c’est la force et la faiblesse de ce roman. Pourquoi Zee garde un tel secret? En même temps, on a très envie de savoir pourquoi il semble tellement en souffrance et on tourne les pages. C’est un personnage fort en tous as, brillant doué pour la musique et pas seulement pour la batterie, son instrument dans le groupe. Cette idée montre l’étendue de son drame personnel. Le groupe est tout ce qui lui reste et cela pèse aussi lourd dans sa vie.  Face à lui, Alexis est aussi très intéressante. Elle vit finalement quelque chose qui la rapproche de Zee. Elle a un jumelle dont la vie a basculé des années auparavant et qui ne cesse de retomber dans les mêmes erreurs. Zee et Alexis dont comme deux guerriers sacrifiés qui tentent de sauver d’eux-mêmes d’autres personnes.

Cela donne une tournure grave, déchirée à cette histoire. Leur amour est la petite lumière du livre, ce qui donne de l’espoir même si le chemin sera évidemment assez long.

Comme souvent  dans ce genre de livre et de manière très classique, on voit beaucoup des autres membres du groupe. C’est plus une famille avec les femmes, les enfants des hommes. Cela donne une chaleur qu’on connaît bien mais qui manque d’originalité. Cette histoire a quelques longueurs et suit finalement un plan assez classique. Mais, comme je l’ai dit plus haut, le passé mystérieux des personnages nous tient en haleine de façon très efficace.

Il ne faudrait pas grand chose pour en faire une très belle lecture mais il manque un peu d’originalité, de rythme pour cela. Cela demeure une lecture très agréable.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *