Pipe Dreams – Brooklyn Bruisers – 3 de Sarina Bowen

5 mai 2017

J’aime beaucoup les livres de Sarina Bowen. certains sont moins réussis que d’autres mais celui-ci entre clairement dans la catégorie des très bons crus. Tout sonne juste dans cette histoire qui a en plus, le mérite de présenter un héros séduisant et moderne qui change un peu des hommes des cavernes dont est peuplée la romance. Il s’agit du troisième tome de livres se déroulant dans le cadre d’une équipe de hockeyeurs de Brooklyn. Ce roman se laisse lire indépendamment des autres sans problème même si, comme à chaque fois, il est très sympa de voir évoluer les personnages de livre en livre.

Nous avons déjà eu un aperçu des héros, justement dans les romans précédents. Mike Beacon est le goal de l’équipe et il est sorti précédemment avec celle qui cumulait un rôle de direction important dans le club et le fait d’être la fille de son propriétaire. Quand le roman débute, cela fait deux ans que Mike et Lauren ne se sont pas vus. Depuis leur rupture, initiée par Mike, Lauren travaille avec le nouveau propriétaire du club mais pas dans l’équipe de hockey. Elle a évolué et a trente-et-un ans, elle a une carrière solide et des projets pour sa vie personnelle. Elle est très peu enthousiaste quand la personne qui l’a remplacée dans l’équipe a besoin de congés maladie et que son patron la réaffecte temporairement à ce poste. Car elle va croiser Mike Beacon qui lui aussi a vu sa vie changer dans les deux ans en question.

Soyons clair, la raison pour laquelle Mike a rompu est assez banale, la situation elle-même l’est mais le succès du livre repose sur l’intelligence, l’intérêt, la qualité de ce qui se passe entre Mike et Lauren. Oui, Mike a pris une décision stupide par rapport à Lauren deux ans auparavant mais il s’en veut terriblement et a bien compris qu’il ne tournerait jamais la page. Quant à Lauren, c’est une héroïne comme j’aimerais en voir plus souvent dans la romance. Elle est indépendante, a une vie professionnelle très réussie, et surtout, quand Mike l’a quittée, elle a essayé de tourner la page, de se reconstruire et pas forcément autour d’un nouveau couple, d’un nouvel homme dans sa vie. Nous sommes dans une romance donc elle va sans doute changer d’avis mais sans se renier. Quant à Mike, il est assez parfait lui aussi. C’est un homme qui a fait des choix difficiles dans sa vie. C’est un père d’une ado, un peu perdue, pas facile à vivre ( mais comme toute ado) et qui n’aime pas beaucoup les femmes qui approchent son père, surtout quand c’est la seconde fois. Mike gère comme il peut, il s’est planté parfois, le sait, essaie de rebondir. Tout cela sonne juste, vrai, moderne. Le couple est un modèle du genre.

Sarina Bowen fait aussi passer quelques messages bien sentis dans son livre. Sur les femmes indépendantes notamment, mais aussi sur le jugement qui peut être porté sur les femmes lorsqu’on les soupçonne d’avoir eu une relation avec un homme marié ( et seulement sur les femmes…). Elle évoque aussi l’homophobie. C’est une auteure de romances MM, cela sent et elle l’évoque brièvement mais très finement, surtout dans le milieu du hockey, « sport d’hommes » par excellence.

Le hockey est très présent dans l’histoire sans trop envahir le récit. L’intrigue est toute simple mais l’alchimie des deux héros, leur amour évident, les multiples scènes où ils se rapprochent doucement, où Mike essaie de se racheter, où Lauren évalue si elle veut encore ce que propose Mike, sont des petits bijoux. Il y a bien quelques points tirés par les cheveux mais ce sont des détails face à la qualité de cette romance contemporaine.

Une jolie histoire, forte, intelligente, parfaitement calibrée. Sarina Bowen est à son meilleur.

 

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *