Beyond Love – Imperfect heroes – 4 de C.J. Pinard

8 mai 2017

Ce roman est une petite déception même s’il se laisse lire mais entre clichés hyper éculés et quelques faiblesses, on lève parfois les yeux au ciel. C’est un tome faisant partie d’une série indépendante. Il se laisse très bien lire comme cela même si comme souvent, on croise les autres personnages et que si on veut découvrir leur histoire sans spoiler, ce n’est pas une bonne idée.

L’idée de base est une des plus efficaces dans la romance, c’est à dire une seconde chance en amour. ici, le héros, Kyle et l’héroïne Adria se sont aimés, très jeunes puis la vie les a séparés. Un peu bêtement, Kyle s’est engagé dans l’armée sans prévenir Adria. Elle avait déjà décidé de son avenir. Leur entêtement, leur jeunesse les a poussés à être intransigeants et ils se sont séparés. Dix ans vont passer, riches en évènements, sans qu’aucun d’eux ne tourne vraiment la page sur leur histoire. Un peu par hasard, ils vont se retrouver en Floride, là où ils résidaient au départ. Kyle est revenu et sa vie a complètement changé. Il a perdu une jambe et sa femme l’a quitté, le laissant seul avec son petit garçon. Il a du mal à refaire surface. Quant à Adria, elle est devenue infirmière et a une vie sentimentale plutôt ratée.

Le décor planté était attrayant. Le début est dynamique et l’on s’attend à une romance très classique, sans aucune surprise. C’est le cas. Par contre, elle a quelques défauts, mineurs mais agaçants, des sortes de vieilles ficelles de la romance dont on peine à croire que les auteures osent encore les utiliser. Pour ne pas trop en révéler, je ne donnerai aucun exemple mais les pauvres héros auront bien du mal à se retrouver. À côté de leur histoire personnelle, il y a  quelques intrigues secondaires, pas inintéressantes mais là aussi, traitées avec facilité. Le fait que l’épouse de Kyle soit partie abandonnant son foyer et son enfant aurait pourtant pu créer de la tension supplémentaire. C’est presque une formalité.

C’est une histoire et une ambiance sympathique mais sans plus. il manque un travail d’écriture plus créatif, plus surprenant. Tout est trop lisse et un peu rapide. Dommage, il y avait un sérieux potentiel.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *