Dirty Filthy Rich Men – Dirty Duet – 1 de Laurelin Paige

1 avril 2017

Plus la peine de vanter le talent de Laurelin Paige mais quel superbe succès encore que ce roman ! C’est le premier tome d’un dyptique extrêmement bien ficelé  qui aborde enfin franchement certains tabous qui courent dans la romance abc franchise et intelligence. Il y’a  bien quelques passages un peu plus lents que d’autres et il manque aussi peut-être le précieux point de vue du héros, Donovan, mais c’est tout de même un excellent roman du genre.

Pourtant, la recette est connue puisque nous avons une fois de plus affaire à un riche homme d’affaires et à une jeune femme qui va travailler avec lui. La plupart des autres ingrédients sont connus mais utilisés à la perfection et de façon très intelligente. L’entrée en matière de l’histoire se déroule dix ans avant le reste du livre. Il s’agit en fait d’une nouvelle parue il y a quelques temps et qui a été rajoutée pour bien comprendre de quoi il retourne.

Sabrina est une jeune étudiante à Harvard quand elle fait la connaissance de Donovan, le héros, dans des circonstances qui se font déterminantes pour sa vie. Elle est en effet agressée par un autre étudiant et sauvée in extremis par Donovan. Mais le jeune homme lui laissera une impression trouble, confuse mais obsédante. Il apparaît alors autant comme un sauveur qu’un personnage manipulateur, mystérieux et complexe.

Ai-je besoin de dire à quel point ce genre de héros fonctionne totalement ? Donovan est parfaitement réussi dans son genre, d’autant plus mystérieux pour nous que nous n’avons que le point de vue de Sabrina. Elle est tout aussi passionnante dans son genre. L’essentiel du livre se déroule alors que les héros sont plus vieux et vont travailler ensemble. Donovan et son ami, Weston, ainsi que d’autres de leurs connaissances, ont fondé une agence de publicité aux ramifications mondiales. Cette société joue un rôle important puisque c’est là que Donovan et Sabrina se croisent régulièrement. Nous avons donc bien droit à une romance au bureau. Mais il y a bien plus. Sabrina est socialement inférieure à Donovan ou Weston, d’ailleurs. Travailler dans cette grande société est un but pour elle. Mais il y a aussi sa sexualité qu’elle réprime depuis son adolescence et que Donovan a mis brièvement en lumière. Sabrina aime les hommes dominateurs et aiment les relations rudes ( pas simplement physiquement). Elle flirte aussi avec le fantasme du viol. Beaucoup de romances ont déjà porté sur ces thèmes sans franchement le dire. Ici, c’est clair. Et l’héroïne a dû mal à l’assumer puisque cela lui paraît une façon de se dégrader. La voir se débattre avec ses craintes, évoluer dans l’affirmation de sa sexualité, s’interroger aussi sur les limites qu’elle va imposer à Donovan est passionnant.

En effet, cela permet de montrer les différences entre s’épanouir dans sa sexualité, entre adultes consentants, et ce qui n’est pas forcément acceptable dans la vie courante. Car Donovan demeure fort mystérieux. Nous en savons très peu sur lui pendant une grande partie du roman sinon qu’il sait tirer les ficelles qu’il faut quand il le veut. Mais une relation équilibrée peut-elle se développer avec un homme aussi manipulateur ?

Toutes les réponses ne sont pas données ici puisqu’il y aura une suite à cette histoire mais cette entrée en matière est presque parfaite avec un héros à tomber, une relation trouble qui flirte avec le malsain mais dans laquelle l’héroïne ne se perd jamais et ne cède pas stupidement. Cela fait plaisir de voir ces thèmes plus que vus et revus utilisés aussi habilement.

Pour les amateurs de l’auteure, elle fait un petit clin d’oeil à Hudson Pierce qui avait aussi marqué son époque en son temps ! Enfin, soulignons que les scènes de sexe sont torrides et très intenses, fort bien écrites.

Bref, c’est une excellente romance, avec quelques défauts mineurs, à lire sans modération !

  • 9/10
    - 9/10
9/10

Résumé

When I met Donovan Kincaid, I knew he was rich. I didn’t know he was filthy. Truth be told, I was only trying to get his best friend to notice me.

I knew poor scholarship girls like me didn’t stand a chance against guys like Weston King and Donovan Kincaid, but I was in love with his world, their world, of parties and sex and power. I knew what I wanted—I knew who I wanted—until one night, their world tried to bite me back and Donovan saved me. He saved me, and then Weston finally noticed me, and I finally learned what it was to be in their world.

And then what it was like to lose it.

Ten years later, I’ve found my way back. Back to their world. Back to him.

This time, I’m ready. I’ve been down this road before, and I know all the dirty, filthy ways Donovan will try and wreck me.

But it’s hard to resist. Especially when I know how much I’ll like it.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.