Crown of Lies – Truth and Lies – 1 de Pepper Winters

24 avril 2017

Cela faisait longtemps que j’avais envie de lire un roman de Pepper Winters. C’est chose faite et je ressors un peu mitigée de cette lecture car ce livre présente des moments brillants et particulièrement réussis mais reprend aussi de telles vieilles lunes de la romance que cela finit par lasser. Il s’agit d’un duo de livres. Toutes les réponses à nos questions, et elles sont nombreuses, ne s’y trouvent pas. Je lirai la suite car si une chose fonctionne bien, c’est justement l’intrigue, bien plus complexe qu’il n’y paraît au début.

Elle, ou plutôt Noelle Charlston est une héritière. Quand sa mère meurt alors qu’elle est très jeune, son père réalise qu’elle sera celle qui reprendra le grand magasin familial créé par son grand-père. Cela va la conduire, à partir de douze ans, à avoir une éducation particulièrement étrange et atypique. Elle apprend les ressorts du métier très tôt et va mener une vie presque cloitrée, entourée d’adultes et occupée par le travail.

À dix-neuf ans, Elle étouffe un peu et va, pour son anniversaire, s’offrir une fugue. Elle va sortir, seule et anonyme, mener une vie de jeune femme normale pendant quelques heures. Et cela va changer sa vie car il va lui arriver pas mal de choses. Elle en restera traumatisée et va faire une rencontre inoubliable, celle d’une jeune homme qu’elle va perdre de vue malheureusement.

Le début est très intrigant mais un peu lent. Mais une fois qu’on voit se dessine ce personnage féminin assez rare, à la vie compliquée et inhabituelle, on est vite captivé. En effet, Elle n’est pas comme les héroïnes de romance que nous connaissons. Pas de sorties avec les copines, beaucoup de responsabilités très importantes très rares pour une jeune personne, qui plus est, du sexe féminin. L’intrigue s’annonce en plus assez complexe. Car Elle, qui est restée très protégée et loin des hommes va en rencontrer un autre très marquant, dont l’image va entrer en concurrence avec celle de celui qu’elle a rencontré plusieurs années auparavant. Penn est mystérieux, semble se trouver toujours sur le chemin de Elle. Il l’agace, l’excite, questionne son mode de vie et ses choix…

Mais voilà… L’auteure retombe vite dans une relation lue maintes fois dans la romance et qui commence à poser sérieusement question. Penn veut dominer, convaincre – est-ce le mot d’ailleurs ? –, faire entrer Elle dans une relation où elle va se donner toute entière à lui. Ce discours de possession, de domination, qui flirte avec la limite du consentement dans la relation court dans la romance depuis plusieurs années et au fond, malgré le talent de ‘l’auteure pour la mettre en scène, cela ne va vraiment au-delà.

Et oui, elle le fait très bien. On comprend une fois de plus que le fantasme du viol traine dans le roman. Elle a subi une agression à dix-neuf ans qu’elle a associée à sa rencontre très marquante avec cet homme inconnu. On joue beaucoup autour de cette idée, du fait que la relation intense voire violente avec un homme peut résulter de cette agression. C’est intéressant mais parfois bien ambigu et dérangeant. Les scènes de sexe sont globalement très réussies, superbement écrites car l’auteure ne passe jamais la limite et flirte simplement avec son idée. L’écriture en général est vraiment brillante.

À la fin du roman, on croit avoir deviné qui est qui et plus ou moins ce qui se trame sans en avoir la moindre confirmation. De ce point de vue aussi, le livre est réussi. Car le mystère reste entier même si quelques pans de vérités ont été révélés.

Le bilan demeure mitigé pour moi, en grande partie, parce que je suis lassée de ces relations où un homme domine outrageusement dans la relation, de ce jeu sur la violence et la douleur dans le sexe, de ce message qui passe où un homme seul peut révéler une femme à elle-même. C’est bien fait ici, il faut le reconnaître mais cela ne m’emballe plus depuis longtemps. Elle n’est pas une petite dinde timide et sotte, loin de là et heureusement.

Si ce genre de relation vous plaît, alors foncez, parce que celle-ci est très bien faite. Pour les autres, vous pourrez, comme moi, découvrir le talent indéniable de l’auteure. Quant à moi, je lirai sans doute la suite car ma curiosité a été piquée. Pour ceux qui aiment les classements, ce roman, a un aspect plutôt dark sans entrer totalement dans le genre. Cela reste très soft.

 

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *