Paris – New York – La Société – 10 d’Angela Behelle

3 avril 2017

La Société d’Angela Behelle tire sa révérence avec ce dixième opus qui réussit à créer une histoire originale en faisant  intervenir tous les lieux mythiques de la série, les personnages depuis les couples de héros jusqu’à ceux plus discrets, que l’on a vu revenir régulièrement au cours de la saga. Ce dixième tome s’apprécie d’autant plus si vous avez lu les précédents car les références, comme je viens de le signaler, sont nombreuses et il y a une sorte de double intrigue.

En effet, nous allons faire la connaissance d’un nouveau couple. David Hertman est le fils d’un magnat parisien de la presse. Il va rencontrer la jolie Mélissa Sauzon de façon un peu brutale. Mélie travaille pour le père du jeune homme et a une mission bien particulière qui lui permet d’en savoir beaucoup sur la Société et d’en expérimenter quelques avantages. Quant à David, il est tourneboulé par cette charmante jeune femme qui arrive à un moment douloureux et crucial de sa vie. David a perdu sa jeune sœur qui s’est suicidée et il a très envie de faire payer la personne qui en est responsable.

Ce qui frappe est la véritable dentelle que fait Angela Behelle dans cet ultime roman. Elle reprend de nombreux personnages de sa série, leur donne parfois quelques scènes bien à eux. En tout premier lieu, et c’est bien normal, nous avons droit à quelques moments d’anthologie avec Alexis et Micky, le premier couple de la série qui l’a marquée profondément. Alexis… est fidèle à lui-même. Micky aussi, leur couple également ! Vous aurez droit à quelques moments très sexy en leur compagnie mais leur rôle dans ce tome va bien au-delà de cela. La Société traverse un moment de tourmente et l’intrigue nous révélera pourquoi et comment les choses vont évoluer.

Avec une précision d’orfèvre, Angéla Behelle apporte des informations, fait évoluer ses personnages pour arriver à la scène finale qui referme la série. Pour le moment en tous cas. Le tout baigne dans une atmosphère sophistiquée et un peu frelatée, celle que nous connaissons bien dans cette série. Parmi tous les éléments du décor, il y a une campagne électorale de primaires d’un parti qui prend une saveur toute particulière par les temps qui courent.

Et bien sûr, n’oublions pas que c’est une saga érotique et que l’auteure n’a plus à prouver son talent dans ce domaine.

Bref, ce final est réussi. On peut juste déplorer que l’histoire de David et Mélie est un peu éclipsée par rapport à tout le reste. mais pouvait-il en être autrement ? Le roman est dense, riche en évènements et rebondissements. Voilà en tous cas, une fin réussie, très satisfaisante, surtout si vous êtes un fidèle de la série.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *