Devil you know – Lost Boys – 1 de L.A. Fiore

12 mars 2017

Voilà un roman qui s’annonçait prometteur et n’atteint peut-être pas le niveau qu’on aurait pu espérer. Il reste toutefois bien agréable à lire avec des héros attractifs et une histoire au déroulement moins prévisible qu’on pourrait le croire.

Damian et Thea vont se rencontrer à l’adolescence. Ils appartiennent à deux milieux plutôt différents. Damian est élevée uniquement par sa mère même si ce n’est sans doute pas le mot à employer. Cette femme détruite par l’abandon de son mari s’acharne sur son fils. À dix-sept ans, Damian sait qu’il n’a pas beaucoup de chances de réussir dans la vie et a déjà prévu de s’enrôler dès sa majorité dans l’armée. Il essaiera alors de se sortir de sa vie misérable. Mais il n’avait pas prévu de tomber sur Cam Ahern et sa sœur jumelle, Thea. Tous deux vont l’aider et en cours de route, Thea et damna vont tomber amoureux. Mais les chemins de la vie vont être plus compliqués que prévu et il faudra du temps pour que Damian et Thea se retrouvent.

La construction du roman échappe un peu au schéma classique des romances. L’auteure va s’attarder plutôt longuement que la rencontre de Thea et Damian et surtout, ce qui est plus rare, sur leurs années de séparation. Pendant cette période, ils vont se croiser, se retrouver brièvement mais le timing ne semble jamais tout à fait le bon. Thea et Damian vont surtout revivre dans le même pays et suffisamment près l’un de l’autre bien plus tard.

L’histoire est très inégale, avec e très bons moments mais parfois on reste un peu sceptique. Je me demande encore pourquoi Damian et Thea vont accepter si longtemps de ne pas se voir alors qu’ils sont très amoureux. Leur romance est à la fois jolie mais un peu plate. Dès le premier regard, ils sont très attirés l’un par l’autre et amoureux et leur séparation a un petit côté artificiel. Il y a également peu d’enjeux car ils se tiennent à distance l’un de l’autre pour des raisons qui n’ont rien à voir avec leur relation amoureuse. Ils forment tout de même un couple séduisant, lui mutique et très alpha ( c’est un militaire) mais très gentil et amoureux ; elle est beaucoup plus spontanée et rigolote. Ses « conversations » avec le très silencieux Damian, où elle fait en fait les demandes et les réponses sont très amusantes.

Le contexte est intéressant et assez inhabituel. L’auteure prend le temps d’installer des détails et des personnages secondaires qui seront certainement à l’honneur dans les tomes suivants. Et ce contexte, notamment la très chaleureuse famille de Thea est important pour la suite de l’histoire. En effet, de façon un peu surprenante, l’intrigue va prendre un tour suspense. C’est plutôt bien fait et intéressant même si là aussi, il y aquelques faiblesses mineures, notamment dans la vraisemblance.

Paradoxalement, cette romance séduit avec une une histoire d’amour qui n’est pas la meilleure qui soit mais par in contexte assez orignal et avec pas mal de péripéties pas faciles à prévoir quand on attaque le roman. Ce n’est donc pas l’histoire du siècle mais on tourne les pages avec plaisir. Il est évident aussi que les autres romans mettront en scène des personnages intéressants. À suivre donc.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.