Revenge Kisses – 3 AM Kisses – 14 d’Addison Moore

31 mars 2017

Addison Moore écrit des histoires simples et sans prétention mais celle-ci ne vole pas très haut et reprend tellement de clichés qu’on finit par se lasser de cette lecture. Il faut dire aussi que c’est le quatorzième opus d’une série de livres indépendants et que l’histoire fourmille de personnages secondaires qui rendent l’histoire assez confuse.

Knox est donc le héros typique d’une romance NA. C’est un sportif, beau gosse, qui joue dans l’équipe de football de l’université. Quant à Harper, elle est une très jolie fille à la forte personnalité. Tous deux sont donc beaux et riches et le tout se déroule dans le cadre des fêtes des sororités et fraternités. Knox et Harper sont chacun en couple au départ de l’histoire. Mais ils vont surprendre leur partenaire respectif dans les bras l’un de l’autre peu de temps après. Après la déception et le chagrin ( très relatif), ils décident de se venger et de se faire surprendre eux aussi dans une étreinte passionnée. Pas très malin, en effet et on devient ensuite où tout cela va aller.

Le problème est la prévisibilité de cette histoire et sa superficialité. Rien n’est grave et pas forcément cohérent. Knox et Harper sont tous les deux en couple depuis deux ans et n’ont jamais remarqué qu’ils étaient avec des personnes peu sympathiques et avec qui ils s’ennuyaient ferme. Il faut qu’ils vivent ensemble pour découvrir ce qu’est la vraie compatibilité. Ils aiment bien manger, s’amuser et s’entendent très bien. Cela donne lieu à des scènes sympathiques, assez rigolotes, mais pas très fines. Le plus consternant est que Harper a donné un petit surnom à son sexe. Donc, oui, cela ne vole pas très haut mais cela peut faire sourire. Pas plus. Knox paradoxalement est plus agréable, possède un chat et est plutôt réservé et modeste malgré son physique de rêve.

On lit cette histoire très vite et elle s’oubliera encore plus rapidement mais si vous aimez les blagounettes et cette ambiance de fêtes étudiantes, de sportifs pas si bêtes qu’ils en ont l’air, vous pourrez y trouver votre compte. On voit beaucoup leurs amis, ou les membres de leurs familles. ils sont nombreux et avec des liens pas évidents. Il est évident que quelqu’un qui a suivi toute la série doit s’y retrouver davantage.

Rien d’exceptionnel dans ce roman qui surfe sur la vague déjà assez ancienne de la romance.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *