Retreat – Getaway – 1 de Jay Crownover

19 février 2017

Jay Crownover mène de front plusieurs séries et vient d’en inaugurer une nouvelle, assez différente de ce qu’elle a fait précédemment. Si on retrouve sa patte, ce premier tome souffre de quelques soucis qui ont rendu cette lecture moins agréable que d’habitude avec cette auteure.

Le changement de décor est radical puisque toute l’histoire va se dérouler dans le Wyoming, le pays des cowboys, dans une sorte de ranch qui organise des retraites en pleine nature, des randonnées à cheval. C’est là que Leora, surnommée Leo vient, accompagnée de sa meilleure amie Emrys. Leo vient de découvrir que son petit ami la trompait et qu’elle n’avait absolument pas réussi à le juger. Leo est blessée, en doute sur elle-même et a perdu confiance dans la gent masculine en général. Pourtant dès qu’elle arrive dans le ranch, elle va flasher sur Cyrus, un des hommes qui gèrent le ranch. Cy est l’aîné de trois frères qui dirigent les retraites et randonnées. Il est hyper viril, pas tout à fait le cowboy typique auquel elle s’attendait et surtout il l’intéresse beaucoup. Et comme c’est une attirance mutuelle, il va être difficile de l’ignorer pendant la semaine que doit durer la randonnée, même si chacun ne peut absolument pas envisager une liaison entre eux. Leo vient de la ville où elle a un emploi à responsabilité. Celles de Cy le retiendront toujours dans le Wyoming.

Ce résumé était fort attractif et il faut reconnaître à Jay Crownover qu’elle a changé assez radicalement de direction, renouant ici avec un genre de romance contemporaine qu’on voyait moins ces temps-ci, s’éloignant un peu des histoires identiques mettant en scène de jeunes rebelles ou des tatoueurs. Et il y a de très bons moments dans ce roman, mais malheureusement d’autres moins réussis.

Tout d’abord, Jay Crownover prend toujours son temps pour installer une histoire et c’est encore plus vrai ici. Il faut de nombreuses pages avant d’arriver au cœur du sujet qui est le départ de la randonnée. La cause est la présentation de ce qui va être le cadre de la série, le passage en revue des nombreux personnages qui auront un rôle, dans ce livre ou les suivants. Il y a huit personnes qui doivent participer à la retraite, Cy et ses deux frères, Sutton et Lane. Toutes les histoires se lancent peu à peu, après de longues présentations de chacun notamment de Lane et Sutton. Celui-ci a même droit à un début de romance. C’est un peu long, certains personnages sont bien moins intéressants que d’autres et c’est parfois un peu téléphoné. On sent vite que certains membres du groupe sont très louches. Et comme souvent, quand un roman commence ainsi, on perd un peu d’intérêt pour le couple principal. Pourtant, Cy, en homme hyper viril, blessé par les femmes qui fond devant Leo, est très séduisant. Il est le parfait contrepoint de la jeune femme, elle-même un peu paumée. L’attraction sexuelle entre eux est à couper au couteau et donne lieu à des scènes très intenses. Mais ils disparaissent parfois un peu trop longtemps et l’histoire de Sutton par exemple semble presque plus attractive.

Le roman n’est pas simplement une balade dans les montagnes isolées du Wyoming mais propose également une intrigue avec un peu de suspense même si tout est assez prévisible. les rebondissements se succèdent. C’est intéressant mais cela manque un peu de tension, d’intensité, celle à laquelle Jay Crownover nous a habituée dans ses romans précédents.

La lecture n’est pas désagréable mais je ne me suis jamais sentie happée par le roman. Il semble toujours qu’il manque un peu de rythme, un peu d’action. Le couple est attractif, mais pas plus. Il n’en reste pas moins que c’est une entrée en matière intéressante car le contexte change et les personnages qui ont été présentés semblent avoir un gros potentiel. Que ce soit les frères de Cy ou d’autres encore, ils ont tous quelque chose d’intrigant et feront l’objet de suite. Dommage que ce premier tome souffre du syndrome « premier livre d’une série », avec une auteure qui veut peut-être ouvrir trop de pistes trop vite.

 

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *