Mists of the Serengeti de Leylah Attar

7 février 2017

Certains romans démontrent de façon éclatante que la romance n’a pas encore tout dit ou du moins qu’elle a encore beaucoup à démontrer et que le talent d’une auteure, son style, le fait qu’elle se fiche des modes peuvent produire des livres magnifiques et forts.  Ce roman suit globalement les codes de la romance mais même l’auteure a du mal à le situer, le plaçant entre la romance et la women’s fiction. Pour moi, c’est avant tout, une romance, avec un contexte.

Et quel contexte… l’auteure connaît bien ‘lAfrique de l’ouest et va situer son action en Tanzanie, dans une petite ville du Nord du pays, au pied du Kilimandjaro, près des grands parcs nationaux, du Serengeti et du cratère du Ngorogoro. Vous allez vous retrouver entre savane et montagnes, dans une ferme qui produit du café. Si vous connaissez le film Out of Africa, vous connaissez cette atmosphère. Le héros, Jack Warden, a quelque chose du héros de ce grand film tiré lui-même d’un livre écrit par Karen Blixen et que je vous recommande.

Tout commence pourtant par un drame bien de notre temps. Rodel est en Angleterre où elle vient d’acquérir un charmant cottage au milieu de la campagne britannique lorsqu’elle apprend que sa sœur en mission humanitaire en Afrique a été tuée dans un attentat. Elle ne le sait pas, mais quelqu’un d’autre a perdu une personne de sa famille dans cette attaque criminelle. Jack Warden accompagnait sa fille à un gala de danse et elle a perdu la vie, là, elle aussi. Quelque temps plus tard, Rodel va se rendre en Afrique pour rassembler les possessions de sa sœur et cette jeune femme, professeur, qui déteste les voyages et l’exotisme va se retrouvée embarquée dans des aventures qu’elle n’attendait pas. Elle va également rencontrer Jack, à qui elle est liée par le deuil. C’est un des thèmes abordé par ce riche roman, la perte des êtes chers mais également et surtout, les liens qui unissent les gens ; les fils qui sont tendus entre les personnes sans qu’ils la sachent.

Le reste est une promenade absolument magnifique en Tanzanie, dans cette nature qui n’appartient pas aux hommes mais aux animaux qui la peuplent. On va aussi à la rencontre des Masaïs, tout cela est sans doute attendu mais c’est tellement inhabituel dans la romance qu’il faut le signaler; le voyage est magique, merveilleux et cruel car l’intrigue va aborder un problème méconnu chez nous qui le traitement épouvantable réservé aux albinos dans ce pays qui sont considérés comme ayant des pouvoirs particuliers et sont victimes de trafics.

Le livre est très complet car il construit un contexte dense, une intrigue crédible et forte et peint le portrait de personnages forts, charismatiques. La palme revient aux héros, absolument parfaits, qui vont rapidement nouer un relation forcément éphémère mais très intense. Jack a beaucoup souffert et est accablé par les remords. Rodel aussi est en deuil et regrette profondément de n’avoir pas pu dire adieu à sa sœur. La façon dont l’auteure parle du deuil est très intéressante, peu banale. La mort est une fin mais pas totalement non plus. Cette façon d’envisager les choses est belle et poétique.Il y a aussi plusieurs personnages secondaires dont un Masaï aussi touchant que drôle. n’oublions pas la grand-mère de Jack, une femme forte et hilarante. Car malgré les sujets très graves qui sont abordés, le livre n’a rien de triste.

Le tout est magnifié par l’écriture de l’auteure, forte, précise, poétique parfois, amusante à d’autres. les dialogues sont spirituels, les descriptions magiques.

On sort ému de ce roman, non pas parce que l’auteure a cherché à vous tirer des larmes mais parce que ce qu’elle dit est tout simplement beau. De plus, elle sait finir superbement son livre. Jusqu’à la dernière ligne, elle maintient ce niveau de perfection dans la construction et dans l’écriture. C’est un livre magnifique, que l’on peut classer dans le genre de la romance qui en sort forcément grandie. Merci à des auteurs de cette force d’assumer d’écrire une romance, pas forcément à la mode, pas forcément celle que l’on attend.

 

Wrap Up

  • 10/10

Pros

Cons

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.