Love Story – Love Unexpectedly – 3 de Lauren Layne

15 février 2017

Il ne pouvait pas y avoir un titre plus simple pour cette jolie histoire toute simple. Lauren Layne ne va jamais chercher très loin son inspiration et reprend pas mal des thèmes les plus classiques du genre mais c’est remarquablement efficace. Ici, on se retrouve dans une histoire de seconde chance avec deux héros qui se connaissent depuis leur enfance. Reece est le meilleur ami du grand frère de Lucy. Ils ont grandi ensemble, beaucoup partagé étonnât connu un bref été de bonheur ensemble quelques années auparavant. suis, la vie les a séparés ou eut-être ont-ils cru qu’ils valent mieux ne rien tenter avant que cela arrive. Leur histoire est compliquée et un goût d’inachevé.

Lucy et Reece vont se retrouver de façon inattendue dans une voiture en route pour la Californie. Tous deux sont originaires de Virginie, d’une région de vous et tous les deux ont décidé de travailler dans ce secteur. L’occasion est trop belle : Lucy a envie de traverser le pax en voiture en passant par la Floride pour rendre visite à son petit copain. Reece n’a pas de voiture. les voilà, un peu contre leur gré, obliger de voyager ensemble dans la vieille bagnole familiale de Lucy. Pas facile.

C’est donc à un road-trip auquel on a droit. Promiscuité dans la voiture. Motels peu luxueux sur le chemin car les finances des deux jeunes gens sont plutôt basses. Arrêts dans les stations services. Partage de la radio, assez compliqué quand on ‘na pas les mêmes goûts musicaux…. C’est un road-trip typique auquel on a droit et qui prendra la quasi-totalité du livre. Et c’est très efficace. Lucy et Reece vont régler au milieu de ce voyage leurs problèmes et leur histoire qui les a laissés tous deux très fragiles émotionnellement.

Il y a beaucoup d’émotions dans ce livre et l’auteure, coutumière de situations enlevées et relevant plutôt de la comédie romantique a choisi ici un registre plus réservé, plus sensible. Le personnage de Reece illustre une fois de plus al montée en puissance dans la romance anglo-saxonne de ces hommes écorchés vifs pas forcément ultra-traumatisés mais qui  sont amoureux et ont peur de souffrir. Reece a pris l’habitude d’être abandonné au cours de sa vie. Il a toujours été seul et a nourri un sentiment d’infériorité vis à vis de  Lucy qui est très déterminée, a un but bien fixé dans sa vie depuis très longtemps. Il se juge indigne d’elle, et aura beaucoup de mal à admettre qu’elle peut l’aimer.Il y a de très jolies scènes, pleines d’émotion mais l’intrigue avance relativement lentement. Elle reste coincée sur la difficulté, pour Reece, de parler, communiquer avec Lucy. On a parfois envie de le secouer un peu car à force de refuser tout dialogue, les malentendus idiots s’accumulent. C’est la faiblesse de ce roman.

Pour le reste, l’auteure maîtrise parfaitement son affaire. Chaque scènes est ciselée et transmet parfaitement les sentiments des héros. Pour une fois, nous n’avons pas droit à un frère ultra-protecteur qui empêche sa sœur de vivre sa vie, ce qui est un bon point.

Ce n’est sans doute pas le roman le plus réussi de cette auteure mais il reste très agréable à lire. Reece touche par sa sincérité et son incapacité à avancer et l’atmosphère du roman est très marqué par la tendresse que les héros éprouvent l’un pour l’autre. Un bon roman, donc.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *