Sparrow de L.J. Shen

13 janvier 2017

Voilà le second roman de cette auteure que je découvre et il se dessine déjà un style et quelques thèmes de prédilection très passionnants. L.J. Shen n’aime pas les héros à l’armure étincelante et sans peurs ni reproches, loin de là, et elle a un vrai talent pour les mettre en scène. C’est dark mais très bien fait avec très peu des incohérences qui affligent souvent ce genre.

Le roman débute de façon assez abrupte lorsque nous découvrons l’héroïne, Sparrow, alors qu’elle va épouser un homme dont elle sait très peu de choses ( et ce qu’elle a appris n’est pas vraiment assurant). Il s’appelle Troy Brennan et il appartient à ce qui se fait de mieux dans la mafia irlandaise de Boston. Sa réputation de cruauté n’est plus à faire, il court de très inquiétantes rumeurs sur lui dans la ville et comme il le dit lui-même : il n’y a pas de fumée sans feu. Sparrow est la fille d’un des « employés » de la famille Brennan et il a accepté immédiatement ce mariage que la jeune femme ne s’explique pas. La raison d’ailleurs de cette union reste très longtemps un mystère car Troy, plus âgé, séduisant et expérimenté n’a pas grand chose en commun avec Sparrow. Son nom est très intéressant  car en anglais, ce mot signifie moineau. C’est un petit oiseau, fragile, ordinaire, qu’on ne remarque pas et évidemment, là voici piégée, comme mise en cage par ce mariage avec un homme à qui on ne peut qu’obéir.

Cette entrée en matière embarque immédiatement car elle pose beaucoup de questions. Mais qu’est-ce qui a pu pousser Troy à se laisser manipuler et à épouser cette gamine, mince et apparemment terriblement ordinaire ? Qu’attend-il de cette union ? Quels risques Sparrow prend-elle à vivre avec un tel homme, qui est de façon évidente dangereux et a des ennemis très nombreux ? Le livre est à la fois une étrange et complexe histoire d’amour mais également une sorte de suspense, même si l’intrigue est relativement prévisible. On veut savoir ce qui s’est passé, bien avant ce mariage et dans l’entourage compliqué de Troy.

L’histoire d’amour est atypique et passionnante justement à cause de cela. Si vous aimez les héros irréprochables, passez votre chemin. Troy est un criminel qui a été chargé depuis longtemps du rôle d’arranger les situations malheureuses dans lesquelles certains hommes se sont plongés tout seuls. Il nettoie les choses pour eux, quoi que ce soit, et en utilisant les moyens nécessaires. C’est aussi un personnage froid, violent, cruel, qui frise la sociopathie. Il a peu d’empathie vis à vis des plus faibles. Pourtant, il est assez irrésistible car il n’est pas que cela, sa personnalité complexe ne se révèle que peu à peu et même s’il ne devient jamais un gentil toutou obéissant et romantique, il est bien difficile de lui résister. Face à lui, il y a Sparrow trompeusement faible, faussement dans une situation d’infériorité. Comme dans d’autres livres de l’auteure, elle redresse la situation remarquablement vite. Parce que Sparrow est la parfaite compagne d’un homme comme Troy. Elle est solide, résiliente, insolente, bizarre. Le rapprochement prudent, maladroit, compliqué de ces deux-là fonctionne très bien et c’est un grand couple du genre.

Le tout se déroule dans une atmosphère crépusculaire, un été et un automne pourris, humides de la côte est américaine qui convient parfaitement au personnage empli d’ombres qu’est Troy. On retrouve aussi ce qui semble être une passion chez cette auteure : les relations complexes entre les enfants et les parents, les héritages à assumer, la vengeance qui détruit tout et constitue un cycle  tragique.

L’écriture de l’auteure est parfaite pour ce genre, précise, efficace. Elle maîtrise à la perfection l’évolution de ces relations amoureuses qui semblent impossibles puisque les héros eux-mêmes ne se pensent pas capables d’avoir des émotions ou s détestent cordialement pendant toute une partie du roman. C’est très bien construit avec un sens du suspense évident et une grande habileté à révéler peu à peu les indices importants. Cette auteure a un talent assez insolent et je vais suivre avec attention ses prochaines sorties et exploré sa backlist pour le moment assez courte mais brillante.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *