Dark Hearts – Light in the dark – 3 de Micalea Smeltzer

27 janvier 2017

Voilà un livre qui se bonifie au fil des pages après un début un peu chaotique. ce n’est pas la romance du siècle mais c’est joliment fait et écrit comme ce que fait souvent cette auteure. Ce livre est le troisième tome d’un série et c’est sans doute une des raisons pour lequel le départ est un peu difficile : l’auteure s’appuie sur les romans précédents et nous précipite dans une relation qui a déjà commencé à se lier précédemment. Le livre se suffit à lui-même cependant et surtout, ne vous fiez pas à l’entrée en matière qui semble guider sur le traditionnel amour/amitié de la romance. Cela va bien au-delà.

Un des soucis du début de cette romance est l’impression que l’auteure va faire évoluer un peu vite la relation des deux héros. Jacen surnommé Jace et Novalee, qu’on appelle plutôt Nova, vivent ensemble en colocation. Les circonstances ont rendu pratiques le fait qu’ils partagent un appartement assez petit en fait. Ils sont très amis. Pour ces deux solitaires, le fait de partager une telle intimité et une telle confiance est vraiment inhabituel. Nova et Jace dissimulent soigneusement leurs secrets mais ont enfin trouver l’un près de l’autre une oreille attentive et compréhensive. Mais, comme souvent, ce qu’ils veulent être une solide amitié cache peut-être autre chose. En effet, et cela arrive très vite dans le roman, une attirance amoureuse commence à se développer. Cela se situe tout au début du roman et on comprend mal pourquoi soudain ces deux amis ressentent quelque chose de différent l’un pour l’autre. L’auteure va trop vite sur cette partie de son histoire et c’est clairement moins réussi.

Mais en réalité, l’histoire n’est pas vraiment le passage de l’amitié à l’amour mais plutôt la construction d’une relations fragilisée par le passé des héros. Tous deux ne sont pas prêts à tomber amoureux. Et l’on assiste à une très jolie histoire entre eux, très tendre, très sexy et plutôt touchante. Jace est un personnage masculin très réussi. C’est un gentil à la base, très vite totalement raide dingue de Nova et il va l’accompagner au cours de son évolution. Nova a connu une longue liaison déjà mais nous mettrons longtemps à savoir pourquoi et comment elle s’est terminée. Depuis, elle se dissimule derrière son look – plutôt simple et avec des cheveux qui changent souvent de couleur – et elle est une solitaire. Leur relation est très lumineuse, simple mais très jolie. L’auteure complique aussi son histoire par un twist pas trop difficile deviner mais qui est fort bien traité et donne une toute autre coloration à cette histoire. Au final, c’est loin d’être aussi banal que l’on croît.

Le livre perd parfois un peu de rythme, il n’est pas parfait, les graves problèmes s’arrangent un peu trop facilement mais cela fonctionne bien. On s’attache beaucoup à ce couple et Jace incarne bien cette nouvelle tendance de héros : il est viril et a les habituelles caractéristiques mais il est également gentil et conscient qu’on ne peut plus traiter les femmes comme avant; Cela fait du bien.

L’histoire se déroule au milieu d’une bande d’amis, les héros précédents et l’on retrouve cette traditionnelle idée que la vraie famille est celle qu’on se choisit, celle des potes, toujours là pour vous. Leurs histoires respectives ont l’air très bien elles aussi. Cette auteure ne peut pas être classée parmi les meilleures mais cette petite romance tendre, fraîche et émouvante atteint est très réussie.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *