Intended for Bristol – Second Chances – 9 de L.P Dover

8 décembre 2016

Comme le titre l’indique, ce roman est déjà le neuvième d’une série de livres indépendants. cette saga se passe dans le cadre d’une équipe de football américain de Caroline du Nord. Il n’est pas forcément nécessaire d’avoir lu tous les autres tomes pour apprécier celui-ci mais il y aura forcément des infos sur les couples précédents.

La lecture de ce livre est assez prévisible dans ce genre de romance mais demeure très sympathique. L’élément intéressant mais pas forcément bien exploité est que e héros est un ancien méchant de la saga. Jason a un caractère assez difficile à contrôler et une tendance à se comporter assez mal avec les autres personnes y compris ses coéquipiers. Il a à son actif d’avoir tenté de casser le couple de l’un des membres de l’équipe de façon assez stupide. il a peu d’amis et de solides ennemis. Il va prendre très mal ‘arrivée d’un nouveau joueur, un quarterback en plus. Devant l’attitude un peu arrogante de ce dernier, il n’hésite pas à se rapprocher de la sœur de celui-ci même si il ne sait pas au départ qui est cette jolie jeune femme qui l’attire tant.

L’intrigue comme on le voit est un cousu de fil blanc. On devine fort bien ce qui va se produire. le souci est que Jaxon n’est finalement pas aussi horrible qu’on pouvait s’y attendre. Lors de ce livre, il traverse en plus un moment très difficile, sa mère étant gravement malade. Jaxon est sans doute bien plus touchant que le personnage arrogant et égoïste qu’on nous a décrit auparavant. Il reste doté d’un très mauvais caractère et prend des décisions plutôt maladroites mais il est plutôt sympathique car très vite amoureux de la jolie Bristol.

Celle-ci est la demi-sœur de ce quaterbarck et n’a aucune idée ni aucune envie d’un autre footballeur dans sa vie puisque son ex en était un. Elle est architecte d’intérieur et mène une vie plutôt tranquille. Jax, pendant une grande partie du livre est plus un client pour elle qu’un footballeur.

Les péripéties sont plutôt attendues et se produisent exactement comme prévu. C’est vraiment le point faible de ce roman pas antipathique du tout par ailleurs. On voit bien le fonctionnement de l’équipe de foot notamment avec des joueurs qui ne s’entendent pas forcément très bien, se jalousent et qui ont du mal à ne pas céder aux impulsions dues à la testostérone parfois. Max occupe un poste plus modeste, moins médiatique par ailleurs, ce qui n’est pour déplaire. Cela donne donc une romance sportive assez classique, sympathique surtout si on aime beaucoup ce genre mais sans plus.

  • 7/10
    - 7/10
7/10

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.