Managed – VIP – 2 de Kristen Callihan

24 novembre 2016

managedLe premier tome avait déjà fait beaucoup parlé de lui mais ce second monte encore d’un cran et, est, pour moi, supérieur au premier. Cette saga porte sur un groupe de rock dont nous avons suivre de toute évidence les aventures amoureuses. Si le premier opus était réussi, il était assez traditionnel avec une jolie histoire entre le leader charismatique du groupe et une jeune femme. Nous passons cette fois au manager des rockers que nous avions, bien évidemment croisé dans le premier opus.

Surnommé par les autres, Scottie, Gabriel Scott est un homme rigide, parfaitement taillé, apparemment, pour son travail de manager. D’origine britannique, aux antipodes du style des rockers, il est toujours vêtu de costumes élégants et impeccables. Il se tient un peu à distance des autres. Quand il prend ce jour-là, l’avion pour retourner en Grande-Bretagne pour les premières dates de la tournée européenne du groupe, il se retrouve en première classe aux côtés d’une jeune inconnue. Il n’apprécie guère mais il n’a pas le choix. Les voilà côte à côte pour un voyage de sept heures.

Evidemment, cela ne sera pas de tout repos. cette longue scène absolument géniale donne le ton du roman. La voisine de Gabriel s’appelle Sophie et va en Angleterre pour rencontrer son nouvel employer dont elle ne sait pas grand chose. Photographe et journaliste, elle a des compétences pour travailler dans les médias. Elle n’a pas la langue dans sa poche et devant la mince déconfite de Gabriel, elle ne va pas hésiter à se lâcher. Mais, cela est fait avec subtilité et entraine le couple dans une relation qui a tout l’air d’être temporaire qui n’est pas celle que l’on voit habituellement. C’est délicieux et brillant. Chose suffisamment rare pour être signalée, Gabriel et Sophie sont totalement à égalité, aussi en besoin l’un de l’autre, aussi capable de dominer l’autre. Ça fait du bien.

La grande idée ici, c’est que pour une fois, les héros ne vont pas démarrer une relation sur une base sexuelle. Il y a bien une forte alchimie entre eux, absolument indéniable, mais l’auteure ne va pas du tout utiliser cela dans un premier temps. Elle démontre d’ailleurs la formidable sensualité des effleurements, des petits moments d’intimité, du réconfort qu’on peut recevoir ou apporter. Les héros sont très réussis. Gabriel est ce type de héros qui cache un peu voire beaucoup son jeu. Qu’est ce qui se cache sous ses costumes impeccables, son accent anglais, ses décisions rigides ? Pourquoi se comporte-t-il ainsi ? Quant à Sophie, elle a elle-même quelques secrets que l’on apprend relativement vite mais importants. En tous cas, cette longue en puissance aboutissant à un feu d’artifices est terriblement efficace comme de voir le hautain et coincé Gabriel explosé littéralement.

Le tout se déroule au fil des concerts du groupe dans différents pays européens. C’est bien fait, les membres du groupe, donc les anciens et futurs héros, sont là et on devient ce que la suite de la saga sera. Il n’y a pas d’énormes rebondissements mais ils sont tous bien vus et parfaitement amenés.

L’écriture de Kristen Callihan ainsi que son approche très réussie de cette romance, contribue beaucoup à son succès. Certes, le sujet est classique et les situations des héros ont un côté prévisible mais au final, l’auteure oriente son histoire dans une direction inattendue. Et une fois encore, il faut souligner à quel point voir un héros coincé, qui étouffe sa passion, est souvent un bon client dans la romance. Gabriel est un vrai plaisir à découvrir, son association à Sophie les rend tous deux formidables. Ce second tome confirme l’impression plutôt positive du premier tome. Mieux encore, il est nettement mieux. Cela est très encourageant pour la suite.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *