Fractured in Ink – Clipped Wings – 3 de Helena Hunting

22 novembre 2016

fractures-in-inkLe fait est établi que je préfère cette version de Helena Hunting, lorsqu’elle écrit une romance grave, chargée d’émotions avec des héros profondément marqués par un passé difficile. Elle avait fait une longue pose dans cette série qui avait raconté l’histoire de Tenley et Hayden. Ces deux romans ont été traduits en français et ont contribué à la faire connaître dans la veine du NA. Elle revient ici avec l’histoire de l’ami et collègue de Hayden, Chris que nous connaissons forcément si nous avons lu le début de l’histoire.

Cette histoire semblait prometteuse avec un Chris qui trimballe un passé complexe lui aussi, sans être aussi dramatique que celui de Hayden et Tenley. Nous avions vu d’ailleurs ce personnage commencer une relation avec une serveuse d’un bar un peu glauque, Sarah. Nous allons les retrouver, non pas pour avoir les détails de leur histoire commune mais pour la continuer. Au tout début du livre, Sarah et Chris vont se séparer à l’initiative de la jeune femme. Chris n’en est pas forcément étonné. Il est issu d’une famille compliquée, il n’a jamais fait d’études et souffre d’un sentiment d’infériorité important même si c’est un artiste du tatouage. Sarah a commencé des études coûteuses et qui devrait déboucher sur un métier très lucratif qui va l’éloigner définitivement du milieu de Chris. Du moins, c’est ce qu’il croit. Leur liaison en était à un stade un peu instable, peu sûr. Tous deux marchent sur des œufs, ne sachant pas forcément ce que ‘avenir leur réserve; ce sont aussi des personnes indépendantes, un peu par la force des choses. Ils ont l’habitude de se débrouiller seul. Le début est très intéressant, avec ce couple fragile. Chris est très réussi. C’est un type bien même s’il ne le sait pas.

Nous allons découvrir beaucoup sa situation familiale et notamment celle de sa sœur dont le rôle est fondamental ici et qui est sans doute appelée à revenir dans un futur plus ou moins proche pour sa propre histoire. Ivy est jeune et vit au milieu de une famille plutôt désargentée et avec un père pas très estimable. Chris est souvent occupé par cette partie de sa vie, son envie d’apporter à sa sœur ce qu’il n’a jamais eu. cela le rend particulièrement sympathique et attendrissant mais cela nous éloigne souvent de sa relation avec Sarah. Elle-même est aux prises avec son métier de serveuse dans un bar qui emploie des jeunes femmes pas simplement pour servir à boire. Leurs histoires se déroulent un peu en parallèle, de ce fait, chacun étant enfoui dans ses histoires et évitant d’ne parler. C’est cohérent. Cela correspond à leur façon de faire mais personnellement, j’ai trouvé un peu long, ces longs passages où la catastrophe est annoncée et tarde à éclater.

La romance entre Chris et Sarah est donc relativement linéaire. Le seul véritable enjeu est de savoir comment ils vont arriver à prudemment se rapprocher. Ces passages sont excellents, plein de pudeur et de simplicité. On perd seulement les tensions d’une relation qui se construit lentement. Ici, ce n’est que le dernier pan qui nous est découvert c’est à dire l’épanouissement de cet amour. c’est donc moins tendu, moins violent et passionné.

L’écriture de Helena Hunting demeure excellente. elle a vraiment un sens aigu de cette relation typique du NA. ici, les deux héros se sauvent un peu seuls, sans forcément compter sur l’autre qui ne devient qu’un partenaire, là pour aider; c’est différent et courageux. On voit pas mal Hayden, et c’est un grand plaisir ainsi que les autres employés du salon de tatouage. La série, comme je l’ai dit plus haut, pourrait continuer. Il reste des choses à dire et d’autres personnages, comme la sœur de Chris sont apparues, donnant des pistes nouvelles. Si ce roman n’est pas mon préféré de la saga, c’est un excellent roman du genre et on peut se replonger avec délice dans l’atmosphère qu’elle avait su créer dans les premiers tomes.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *