Burning Dance de C.S. Quill

3 novembre 2016

burning-danceVoilà tout à fait le genre de roman qu’il est difficile d’évaluer car certains aspects ont vraiment testé ma patience et d’autres m’ont semblé démontrer un vrai talent chez cette auteure. Il est difficile même de lâcher le livre tellement l’héroïne, Sin, vous accroche malgré ses nombreux défauts. Il y a une sorte d’électricité, de nervosité dans l’écriture qu’i vous emporte mais qui demanderait parfois à être domptée.

Sin est une jeune danseuse de hip-hop qui a décidé de concourir pour le grand concours des Etats-Unis. Elle a bien l’intention de le gagner et l’on comprend vite qu’il y a autre chose derrière cette motivation violente qu’une simple envie de se dépasser ou de trouver la gloire. Sin a donc décidé de s’installer pour les quelques neuf fois qui précèdent le concours dans la chambre d’une amie qui vit en colocation avec plusieurs garçons. Il se trouve qu’ils sont eux-mêmes danseurs mais ce n’est pas le souci de Sin. Terriblement révoltée contre la terre entière, traumatisée, elle n’a pas envie de trouver des amis et encore moins l’amour. Elle choisit même de se faire passer pour sourde et muette pour éviter toute interaction avec eux. Au milieu de cette bande de mecs, il y a Jolan. Il va vite se révéler une sorte d’équivalent masculin à Sin. Lui aussi trimballe un lourd passé et il a choisi de passer ses nerfs ( et il en a beaucoup !) dans le sexe. Il multiplie les conquêtes et le mot est faible. Ni Jolan ni Sin ne savent ce que c’est d’aimer quelqu’un ni ne souhaitent, même de loin, avoir une relation. Sin est focalisée sur un seul but, Jolan aussi dans un sens. Mais tous deux peuvent se rencontrer sur le terrain sexuel, évidemment.

Le scénario lui-même est assez simple. Nous avons suivre dans les mois qui précèdent son concours, pendant sa préparation et surtout, sa confrontation avec Jolan. Le mot n’est pas trop faible et si une chose est réussie, c’est cela. La rencontre est explosive entre deux personnes qui se ressemblent bien plus qu’elles ne le savent. Ils ont un tel rejet d’eux-mêmes et des autres qu’ils sont comme des chats acculés qui passent leur temps à griffer et souffler de potentielles agressions. Cela donne donc un tour tout particulier à chacune de leurs rencontres. Jolan traite Sin comme toutes les femmes qu’il rencontre, c’est à dire comme un truc dans lequel il n’aimerait pas marcher, elle lui tient la dragée haute sans trop de difficulté car elle en a mâté des plus durs que lui. C’est tendu, explosif, malsain, violent et hyper sexuel entre eux.

L’histoire baigne dans une ambiance assez floue où la danse arrive plutôt tardivement, dans un contexte tracé simplement à gros trait. Cela manque un peu mais aurait sans doute éloigné le lecteur de ce couple sulfureux.

Pour accompagner cette ambiance, l’auteure a choisi un style d’écriture hyper contemporain et grossier, qui au bout du compte, ne se justifie pas plus que cela. Alors oui, Sin et Jolan ont un regard sur la vie, sur les autres qui est loin d’être tendre, ils ont vécu de telles choses qu’ils ne vont pas sursauter au moindre gros mot mais l’auteure multiplie les sorties qui font grimacer et n’a sans doute pas trouvé le juste ton qui pourrait se rapprocher d’un style familier. Ici, on bascule bien trop souvent dans des formules qui n’apportent pas grand chose à l’histoire et semblent être là pour choquer. C’est un peu dommage et, comme je l’ai dit, ce n’est pas utile.

La fin du roman laisse supposer un développement un peu différent de la relation entre Sin et Jolan. Et c’est prometteur, il faut le reconnaître. Espérons que le tome deux conservera cette tension, cette intensité explosive et évacuera quelques facilités et ce ton provocateur inutile.

  • 7/10
    - 7/10
7/10

Résumé

Percutant, incisif et passionné, découvrez le nouveau coup de coeur de Fyctia et Nisha Editions.

Le passé peut laisser des traces bien plus profondes que quelques cicatrices sur le corps. Sin, en perpétuelle fuite de ses démons, en sait quelque chose.

Elle arrive bientôt à bout des promesses qu’elle a juré de tenir. Il ne lui en reste plus qu’une à honorer avant d’être libérée. Pour ça, elle doit atteindre la finale du plus grand concours de danse des Etats-Unis.

Rien ni personne ne la fera dévier de son objectif. Pas même ses nouveaux colocataires, et surtout pas Jolan !

Mais si un ancien serment venait tout bouleverser ?

Ouvrir les pages de cette New Romance, c’est accepter de ne pas en ressortir indemne.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.