Beautifully Broken de Laura Lee

21 novembre 2016

beautifully-brokenVoilà encore une version d’une relation tabou entre un professeur et son élève mais il s’agit plus ici de montrer comment un homme plus équilibré et heureux peut aider une jeune femme en souffrance à avancer dans sa vie. Si le début semble d’un extrême classicisme, la suite se révèle être plutôt l’histoire de l’héroïne, Kat. C’est un personnage formidablement attachant qui mène la danse dans ce récit. Nous n’aurons que son point de vue sauf pour l’épilogue mais c’est très bien comme ça, car elle est celle qui finit de grandir et de faire le deuil d’un passé très traumatique.

Comme souvent, dans les romances entre un élève son prof, tout commence par une rencontre alors que ni l’un ni l’autre ne savent qu’ils vont devoir se retrouver de chaque côté d’un bureau dans une classe. Kat a dix-huit ans mais elle a la maturité d’une femme de quatre-vingt tellement son enfance a été compliquée et traumatique. Il y a d’ailleurs un peu une surenchère. Kat a connu le pire, le premier de ses traumatismes étant d’être élevée – le mot convient d’ailleurs mal – par une mère qui l’a eu encore adolescente et qui n’a jamais trouvé aucun équilibre. De père, il n’a jamais été question et Kat a été baladée de famille d’accueil en famille d’accueil avec tout ce que cela implique de séparation douloureuse ou de parents adoptifs qui ne devraient pas s’occuper d’enfants. Gavin va la rencontrer dans un bar, sans savoir son âge et qui elle est. Il vient de divorcer et va être complètement subjuguée par Kat. Commence alors une relation torride mais tendre aussi qui les bouleverse tous les deux. Kat n’a jamais connu tellement d’affection, utilise le sexe comme une façon de gérer le stress et la solitude. Gavin est à la limite moins expérimenté qu’elle.

C’est un des points forts du roman. Kat est mature par la force des choses, elle a vécu presque deux vies malgré son jeune âge et elle a cette supériorité sur Gavin. Lui n’a aucune problème. Il va simplement se révéler la personne idéale pour elle : patient, tendre, amoureux, sachant se livrer. Kat s’épanouit avec lui et c’est très beau à voir. L’évolution de la jeune femme est énorme. Le roman se déroule sur une année pour sa plus grande partie et elle va vraiment sortir de sa coquille. Endurcie, insolente, un brin provocatrice, elle va s’assagir, s’ouvrir. C’est vraiment le thème du roman plus que l’interdit que représente la relation avec Gavin. mais rassurez-vous, on aura droit à ces petits frissons que ce genre de liaison suppose: les rendez-vous secrets, les baisers volés, les caresses échangées discrètement. C’est toujours délicieux à lire.

Il y a bien quelques points négatifs comme des réactions parfois incohérentes de personnages. Parfois en un chapitre, ils se comportent à l’inverse de ce qu’ils clament mais ce ne sont que des points de détails qui ne gâchent pas l’impression générale. Le roman est tourmenté, sensuel. Même si Kat a connu le pire et si on peut sourciller devant l’acharnement du sort sur la pauvre jeune femme, l’atmosphère n’est pas trop lourde et on se régale de voir Kat évoluer et Gvain lui fournir exactement ce dont elle a besoin.

Cette auteure est peu connu et elle n’a pas encore écrit beaucoup mais elle a réussi ce roman et il y a des personnages secondaires nombreux qui mériteraient d’être approfondis. Peut-être reviendra-t-elle sur eux mais cette histoire qui n’est pas follement originale atteint tout à fait son but.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *