Punk 57 de Penelope Douglas

26 octobre 2016

punk-57La première interrogation quand on ouvre ce livre de Penelope Douglas est de comprendre le titre. Ne comptez pas sur moi pour vous l’expliquer, il faut lire l’histoire pour cela. Et une fois d plus, cette auteure brillante réussit son coup en reprenant des thèmes qu’elle a exploités dans plusieurs autres romans de façon plus ou moins sombre. Le début est un peu confus, Penelope Douglas semblant compliquer à plaisir son intrigue mais c’est pour mieux nous emporter dans l’histoire d’amour sulfureuse, compliquée et adorable de Misha et Ryen. Cela paraît contradictoire ? Sans doute, parce que, justement, l’auteur veut montrer qu’on peut être très différents, présenter plusieurs visages. C’est l’un des thèmes de cette histoire.

Misha et Ryen se connaissent depuis le CM2, depuis que leurs professeurs des écoles respectives les ont associés et ont fait d’eux des correspondants. Ils vivent dans deux villes assez peu éloignées et leur association est dû à une double erreur. La prof de Ryen a cru que Misha était une fille et celle de Misha a cru que Ryen était un garçon. Mais cette erreur était sans doute due au destin car ces deux-là se sont formidablement entendus et des années plus tard, alors qu’ils ‘apprêtent à quitter le lycée, ils sont toujours les meilleurs correspondants du monde, amis pour la vie, semble-t-il. Jusqu’à ce que le destin intervienne de nouveau dans la vie de Misha, changeant absolument toute la donne. Je ne dirai rien de plus de l’histoire car Penelope Douglas ne se contente pas de montrer une amitié qui évolue en passion. C’est bien plus complexe que cela. Misha et Ryen ne se sont jamais rencontrés malgré leurs nombreuses années de correspondance et la suite était loin d’être prévue.

L’idée que va suivre l’auteure est tout bonnement excellente. Le seul bémol que je ferais est que l’on sent venir de loin ce qui arrive. La plupart des twists, sauf un peut-être, se repèrent vite, mais la surprise n’est pas vraiment ce que cherche Penelope Douglas. Le lecteur est au contraire un témoin privilégié, quasiment le seul à connaître tous les éléments que les héros ignorent. Tout fonctionne à merveille. Le couple formé par Misha et Ryen est passionnant. L’amitié pure, artistique ( ils partagent un goût pour l’écriture de chansons, Misha jouant dans un groupe de rock) qui les unit est très belle et a toujours été déterminante dans leur vie. C’est sans doute la plus belle part de leur existence, en fait. Chacun a trouvé celui qui lui convenait pour se livrer, pour trouver la paix face à une réalité parfois un peu difficile ou simplement compliquée par leur adolescence.

Penelope Douglas reprend en effet un thème qu’elle aime beaucoup sur les rapports difficiles, parfois cruels qui existent entre adolescents. Ce n’est pas facile d’être accepté tel que l’on est, de savoir apprécier les autres, ceux qui sont moins dans la norme. C’est un problème qui poursuit Ryen depuis longtemps. Elle est parfois celle qui rejette, parfois celle qui est rejetée. Ce thème très sensible est abordé intelligemment une nouvelle fois dans l’oeuvre de cette auteure. Pour Misha, la situation est un peu différente et c’est un autre sujet très important dans le genre New Adult qui est abordé: les rapports avec la famille, et l’absence d’un parent. Là aussi, c’est un sans faute. Les scènes montrant Misha et Ryen, au sein de leur groupe d’amis respectifs sont passionnants.

L’intrigue est menée de main de maître même quand l’auteure laisse des indices. On finit par se laisser surprendre.

Que dire aussi de la formidable relation, très jolie, mais aussi d’une sensualité incandescente entre les deux personnages principaux ? C’est romantique, tendre mais également incroyablement sexuel entre ces deux-là. Ils sont incroyablement bien décrits et les différents aspects de leur personnalité sont au centre de cette histoire. Vous les verrez donc avec des visages bien différents.

On retrouve tout ce qui fait le charme de Penelope Douglas. Son goût pour les rapports un peu pervers de ses personnages, le harcèlement entre ado, la sexualité frémissante et explosive de ces jeunes gens. Si vous connaissez son oeuvre, vous apprécierez les clins d’oeil faits à ses anciennes séries, notamment au très étonnant Corrupt. La voix de cette auteure est vraiment à part et il est difficile de résister aux charmes un peu vénéneux de ses histoires. Misha et Ryen vous emporteront sans aucun doute!

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *