The Silent Waters – Elements – 3 de Brittainy C. Cherry

27 septembre 2016

silent-watersTroisième tome de sa série consacrée aux quatre éléments, ce roman est une petit chef d’oeuvre de sensibilité, de finesse et d’émotions, superbement servi par l’écriture de l’auteure. Si on retrouve les thèmes auxquels elle nous habitués, il ne ressemble pas aux précédents livres de cette série. Il est différent, original et une fois de plus, la capacité de l’auteure a faire naître des émotions est évidente.

Ce troisième élément est l’eau. Elle sera très présente dans le livre. L’eau, comme source de vie, de mort, purificatrice, apaisante, dangereuse… Vous la verrez dans tous ses états. Et elle se met au service de la très belle histoire de Brooks et Maggie. Nous allons les suivre de longues années, depuis leur plus tendre enfance, au moment où le père de Maggie va épouser une jeune femme, mère de deux enfants. Brooks est le fils des voisins et il va beaucoup plaire à la jolie Maggie. Elle va même décider presque immédiatement qu’il sera l’homme de sa vie et son mari. Et c’est justement en préparant cette cérémonie, à l’âge de dix ans ( Maggie est très entreprenante et ne perd pas de temps!), que Maggie va connaître une terrible épreuve. Elle va littéralement en perdre la voix. Maggie ne se remettra jamais vraiment et va se cloîtrer chez elle et dans le silence.

Nous allons suivre alors les deux enfants qui grandissent côte à côte. Brooks ne laissera jamais tomber la jeune Maggie. Ils s’aiment d’un amour pur, qui a de multiples formes et qui dépasse de loin l’étrangeté qu’est devenue Maggie. Mais l’histoire est très loin de se réduire à une histoire d’amour entre deux enfants qui vont grandir.

Toute la famille de Maggie est impactée parce ce qui lui est arrivé. C’est tout une réflexion sur la différence qui commence, sur la façon dont une famille la gère, les voisins, les amis de la famille. Maggie n’est ni idiote ni totalement malheureuse, elle survit et même si elle n’est pas du tout responsable de ce qu’elle a vécu, elle voit les autres souffrir pour elle, à cause d’elle. Cette façon de montrer l’impact de la différence, les conséquences d’un traumatisme est superbe et d’une rare intelligence. Il en est de même avec l’évolution des sentiments de Maggie et Brooks. Il y a une poésie, une douceur dans leur histoire qui saisit au coeur. La communication n’a pas besoin de la parole entre eux. Ils ont la musique, l’autre passion de Brooks, le toucher, tellement de moyens de communiquer. Les suivre, au fil de longues années est un merveilleux voyage.

Il y a aussi une intrigue liée à ce que Maggie a subi. L’éclipse est longue dans la roman mais elle est bien là.

Tout est réussi dans ce livre magnifique, amusant, émouvant. Les personnages secondaires sont brillants et si Brittainy C. Cherry les reprend rarement pour une autre histoire, ils le mériteraient.

Et terminons par ce qui fait peut-être encore plus la différence avec les autres livres. Cette auteure aborde finalement des thèmes assez rebattus et en faisant de Brooks, un musicien, elle ne fait que surfer sur une vague déjà bien chargée. Mais voilà, personne n’écrit comme elle. Chaque mot est juste, pesé, parfait. La poésie des phrases, leur impact émotionnel est juste parfait. J’ajouterai juste un détail certes futile mais non négligeable: la couverture est magnifique.

Brittainy C. Cherry est une auteure à découvrir absolument et son talent paraît grandir à chaque livre. Ne la manquez pas!

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *