Rushing In – The Blackhawk Boys – 2 de Lexi Ryan

4 septembre 2016

rushing inLexi Ryan s’est lancée cette année dans une série NA, autour d’une équipe de football américain. Rien de bien nouveau là-dedans, me direz-vous, et je confirme que tout cela est assez classique mais cela donne une jolie romance très mignonne avec un petit changement d’angle qui change tout. Cette fois, la mauvaise réputation, c’est l’héroïne qui l’a et qui va devoir se battre contre une erreur de jeunesse.

L’équipe de foot que nous suivons, les Blackhawks, est celle d’une université assez modeste dans l’Indiana. Ce n’est pas non plus une université très sexy mais les footballeurs le sont par contre! L’héroïne, Grace, n’est pas de cet état, elle vient de la ville mais elle doit passer un été avec son demi-frère, le fils de la femme qui vent d’épouser son père. Ceux-ci partent en voyage de noces et Grace, selon son père, ne peut pas rester seule. La jeune femme a en effet un passé sulfureux en partie usurpé seulement. Elle a même dû quitter sa région natale après un scandale. En gros, elle passe pour la fille facile du coin et elle s’est faite de solides ennemies qui se font un plaisir de se venger. Un été, loin de cet endroit paraissait au départ une bonne idée. Sauf que la rencontre avec Chris va se révéler plus surprenante que prévu. Ce n’est pas tout à fait un inconnu.

Le début souffre un peu de l’embrouillamini que l’auteure est obligée de créer pour rendre crédible son intrigue. Difficile de croire que Chris et Grace ne se connaissent pas étant donné leur passé mais ce n’est pas très grave car on est vite emporté par cette excellente romance. Grace est très fragilisée par son histoire et un bégaiement qui l’a beaucoup complexée et auquel elles trouvé une solution en buvant parfois plus que de raison et en faisant taire les hommes d’une façon efficace mais maladroite. Elle est très touchante et si son passé compliqué est en partie derrière elle, il va se rappeler à elle, bien-sûr. Quant à Chris, c’est un garçon gentil, bien élevé qui séduit justement pour cela. Il n’est pas niais ni ennuyeux mais simplement un mec bien. La romance commence vraiment à s’intéresser à ce type de personnage et cela a déjà donné de très bons spécimens de héros. Il en fait partie. Il a déplus son lot de problèmes personnels mais il n’est pas outrageusement traumatisé.

Le tout se déroule avec en toile de fonds, un chaud été en Indiana. le héros du premier tome est bien entendu présent et il y a beaucoup d’autres  dont on peut facilement deviner qu’ils auront leur histoire. C’est sexy et tendre à la fois avec des héros qui tournent autour de la vingtaine. C’est vraiment très réussi et la situation si à la mode et a priori si sulfureuse aux USA du demi-frère et de sa demi-soeur est plutôt en retrait ici. C’est un élément qui complique leur relation mais pas plus.

Lexi Ryan mintre une fois de plus son talent à parler de héros, jeunes, écorchés vif, que la vie n’a pas ménagée. C’est bien fait, classique, certes, mais cela ne donne pas une impression de redite ni de banalité, preuve que l’auteure a atteint son but.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.