Playboy Pilot de Penelope Ward et Vi Keeland

21 septembre 2016

playboy-pilotElles ont encore réussi! Pas facile de surprendre encore quand on a lu plusieurs livres de ces auteurs brillantes. Elles fonctionnent très bien ensemble, ont une écriture qui se marie au mieux et ont toujours des idées particulièrement efficaces. Ici, c’est totalement le cas et si l’on veut vraiment trouver quelques défauts à cette comédie romantique, il faut signaler quelques lenteurs et des passages un peu trop « too much » mais on les oublie vite tellement Carter et Kendall sont délicieux et leur histoire touchante et amusante.

Carter est pilote et, à moins de trente ans, il est un pilote de ligne expérimenté (ce qui est rarement le cas mais passons sur ce détail!) et il a exactement la réputation et le comportement qui va avec tout cela : c’est un playboy qui a couché avec l’essentiel du personnel avec qui il a volé et il drague tout ce qui bouge. Et un soir, dans un café dans un aéroport de Floride, il va tomber sur Kendall, qui est en quelque sorte, à un tournant de sa vie. La rencontre démontre qu’ils partagent une forte attraction. Kendall a une lourde décision à prendre, a besoin de temps et de prendre de la hauteur, dirons-nous, elle accepte l’improbable, c’est à dire, prendre l’avion de Carter , direction Rio de Janeiro. C’est le début d’une histoire d’amour peu banale et délicieuse.

Vi Keeland et Penelope Ward ont un don pour ce style de jolies comédies romantiques qui font autant rire qu’elles émeuvent. Cela semble très facile sous leur plume, c’est sans doute bien plus compliqué et surtout, ce n’est pas leur premier livre, et il y avait forcément danger de répétition. Alors, oui, on retrouve ce ton du départ, délibérément un peu fantasque ou amusant et un twist qui arrive un peu plus tard que d’habitude ci. Mais le reste, c’est plutôt nouveau, même si tout semble avoir été dit sur la question.

Notons déjà qu’il s’agit du second roman avec un héros pilote de ligne. Ils n’étaient guère nombreux ces temps-ci mais cela devrait changer car leur charme est très efficace. Carter est un séducteur sans grand scrupule, mais pas que. Très vite, il va montrer d’autres aspects de sa personnalité et on ne peut que noter l’évolution des personnages masculins ou au moins de certains d’entre eux. Carter est sensible, touchant, emphatique et amoureux. C’est très souvent le cas sous la plume de Vi Keeland et ces hommes qui ont toujours l’air de play-boy sans personnalité, sont très différents, au final. Ils ont un charme très personnel et cela fonctionne très bien.

Ajoutons la géniale mais évidente idée de faire un roman dont les étapes sont les escales des héros dans différents pays. Il y a le Brésil, dès le départ mais également Dubaï ( qui en prend pour son grade d’ailleurs) et d’autres encore, plutôt inhabituels dans la romance. Eh oui, Carter est pilote et vole d’un bout à l’autre de la planète, si on veut le suivre, il faut faire pareil. Cela donne au roman un ton original, marqué par les voyages l’exotisme mais également la brièveté des escales.

Et puis, il y a l’histoire, d’abord celle de Kendall, mais évidemment, celle de Carter. La jeune femme est une héritière texane confrontée à l’une des plus vieilles ficelles de la romance: pour hériter, elle doit avoir un enfant. difficile quand on a à peine vingt-cinq ans et pas d’homme dans sa vie. Si vous lisez beaucoup de romances, vous devez penser que vous avez deviner ce qui va se passer. Peut-être pas.

Bref, on sourit, voire on sourit franchement, on est ému aussi. Les héros, qui interprètent parfois ce qu’ils prennent pour des signes du ciel, sont adorables. Le fait que Carter chante tout le temps des chansons des Beatles et plus particulièrement Lucy in the sky with diamonds est ce petit détail qui marque et qui apporte ce plus qui fait que vous vous souvenez durablement du roman. Bref, c’est un excellent moment de lecture de deux auteurs très inspirées en ce moment et que je recommande vivement.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *