Consequences – Consequences – 1 d’Aleatha Romig

19 septembre 2016

consequencesOn accuse souvent la romance de facilité, de mettre en place des situations stéréotypées mais après avoir lu ce livre, premier tome d’une série de cinq livres, vous ne pourrez peut-être plus dire la même chose. Le terme de romance ne convient peut-être pas non plus pour ce livre qui en reprend certains aspects mais empruntent tout autant au thriller psychologique.

Tout commence très mal pour l’héroïne, Claire. Elle travaille dans un bar après avoir perdu un emploi de présentatrice de télévision. Un soir, elle va rencontrer un client, plutôt charmant, avec qui elle sympathise assez vite. Il s’appelle Anthony Rawlings et est un très riche homme d’affaires. Commence alors ce qui pourrait être un très beau conte de fée si il ne commençait pas sous de terribles auspices. Anthony va enlever Claire, l’emmener chez lui et abuser d’elle. Si on s’arrête là, nous sommes dans de la dark romance, avec un homme dont on peut sérieusement douter de l’équilibre mental et une jeune héroïne, sa victime. De façon un peu surprenante, Claire va peu à peu entrer dans le jeu pervers d’Anthony et tous deux vont trouver un équilibre en quelque sorte. l’histoire se tient, se déroule sur de longs mois et a un charme étrange et vénéneux.

Très sincèrement, je me suis parfois copieusement ennuyée dans ce roman. Il y a des longueurs nombreuses, des descriptions infinies et des scènes qui datent un peu. C’est normal, ce roman est paru pour la première fois début 2011 et le riche homme d’affaires qui déploie toute ses richesses devant une jeune femme bien plus pauvre n’était pas si galvaudé alors. celui qui veut contrôler aussi la vie de celle qu’il prétend aimer  de A jusqu’à Z, c’était aussi assez nouveau. De ce point de vue, Anthony est fascinant comme le sont tous ces grands héros, à la limite de la névrose ou d’autres pathologies. Comme Claire, nous nous demanderons exactement qui il est, ce qu’il veut, quel est son degré de sincérité. Il y a aussi une question que Claire ne se pose pas, c’est la raison de l’intérêt qu’il lui porte.

Le style du roman est également un peu déconcertant. C’est lent, avec peu de dialogues, de nombreuses descriptions, du style indirect. Ce flot de mots a presque un côté hypnotisant et on lit toujours plus, pour savoir quand ce tranquille rythme va se trouver brisé. Cela finit par arriver, très tard dans ce long roman mais que c’est bien amené, surprenant à souhait et bougrment intelligent.

Ne vous attendez pas non plus à un livre intensément érotique. Contrairement à beaucoup d’autres, il reste très pudique sur cet aspect des choses. Anthony et Claire partagent une relation sexuelle forte mais ce n’est pas forcément ce que l’auteure met le plus en valeur.

Ce livre n’est pas parfait mais il montre l’énorme potentiel de l’auteure et de ses personnages. On peut le situer entre la dark romance et le thriller. Les héros ne sont pas forcément très sympathiques, surtout le fascinant, troublant, détestable, séduisant… Anthony qui nous fait passer par de nombreux sentiments. Quant à Claire, on peut s’attendre à ce qu’elle évolue beaucoup dans la suite, car elle n’a probablement pas dit son dernier mot. Bien malin aussi celui qui saura où cette histoire conduit finalement. Un très intéressant roman en tous cas et une auteure très douée qui, si elle parvient à dépasser les quelques erreurs commises ici, devrait complètement séduire son public.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *