Raze – Scarred Souls – 1 de Tillie Cole

21 août 2016

razeTillie Cole est une auteure qui devient de plus en plus incontournable et qui s’exprime dans des genres différents même si les thèmes qu’elle borde sont souvent récurrents. Cette série inaugurée par ce roman est à la fois très violente et romantique. Et une fois de plus, c’est réussi.

Tout se déroule dans le milieu de la mafia russe et notamment les combats à mort qu’elle organise. Mais ne vous attendez pas à un romantic suspense, le livre est très centré sur le couple de héros et sur leurs déboires. Comme c’est un premier tome, le décor est soigneusement planté. Tout démarre avec trois hommes et leurs enfants. Chacun partage des responsabilités dans la mafia russe à New York. Et tout va très bien fonctionner jusqu’à ce qu’un drame frappe les enfants de ces hommes. Lorsque le livre commence, nous découvrons l’un d’eux, Alik, combattant surpuissant et fiancé à Kisa, une autre fille du groupe. Parallèlement, nous découvrons celui qui se fait appeler Raze qui s’évade d’un lieu terrible, une salle de combats à mort aussi où les combattants sont retenus comme des prisonniers et abusés.

Pas la peine d’ne dire plus, l’histoire est simple et l’intrigue se devine aisément, peut-être un peu trop pour rendre ce livre parfait. Il reste ce talent énorme de Tillie Cole pour marier romantisme extrême et noirceur du contexte. Tout se déroule dans une sorte de crépuscule, celui des salles de combats forcément illégales où des hommes ramenés au niveau d’animaux, se battent à mort. C’est violent et dramatique à souhait. C’est également, un monde fermé, avec ses propres règles morales que personne ne conteste à l’intérieur. Mais à côté de cela, il y a la pureté d’une relation entre deux âmes sœurs, qui vont prouver une fois de plus qu’elles peuvent se retrouver au-delà de tout, malgré tout ce qu’on fait pour les séparer. C’est un thème quasi permanent dans l’œuvre de Tillie Cole. Ce roman n’y échappe pas. Attention, toutefois, le roman est sombre, violent et les scènes de sexe explicites.

Et cela fonctionne totalement. Même si rien n’est surprenant, le couple est fascinant, notamment Raze, une sorte de brute de force sans sentiment et sans mémoire, terriblement inquiétant mais qui va littéralement se trouver lui-même dans ce roman. Kisa est plus classique, elle-même victime des règles implacables auxquelles les femmes doivent obéir.

Evidemment, on sent qu’il y aura d’autres personnages qui auront leur histoire notamment l’amie de Kisa. Il reste, en fil rouge, ce milieu des combats et de la prise du pouvoir de la nouvelle génération dans ce monde très hiérarchisé. Si Tillie Cole continue ainsi et corse un peu son intrigue, elle réussira certainement son coup, une nouvelle fois.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.