Les Colombes de Caro. M. Leene

4 août 2016

les colombesFyctia, c’est toute une série de concours, notamment dans le genre thriller comme le prouve ce roman étonnant et original qui tient toutes ses promesses. Si il y a quelques défauts, l’histoire est bien ficelée et surtout ne ressemble pas à ce qui est le plus à la mode actuellement. Nous sommes plus dans le thriller psychologique et le lieu où se déroule l’histoire n’a rien de bien glamour, un petit village perdu en Touraine où il ne se passe pas grand chose. Quoique…

Tout commence avec cinq amies, issues de ce petit bourg, à la fin de leur adolescente. Très proches et unies, elles vont passer une sorte de pacte avec l’une d’entre elle qui va s’évaporer dans la nature. Je ne donnerai pas trop de détails sur l’intrigue pour que le lecteur puisse en profiter totalement. Anne, c’est son nom, part, et elle lie ses amies par le secret. Le plus étonnant est que chacune va tenir sa place et notamment continuer à se taire durant de longues années. Mais au bout de cinq ans, les choses qui étaient au point mort, commencent à s’agiter à nouveau et tout particulièrement ce qui se déroule autour de l’héroïne, celle qui va conter son histoire, Lola. Elle est un membre du groupe de filles et va vite remarquer qu’elle est épiée, que de bien inquiétants éléments sont laissés près de chez elle, que la maison vide d’Anne va recevoir un visiteur qui ne lui pas inconnu, loin de là…

Tout repose sur l’habile construction de l’auteure et l’ambiance qu’elle réussit à créer, inquiétante, glauque parfois, à souhait. Lola va nous raconter ce qui arrive à la fois dans le présent et dans le passé, quand ses jeunes filles ont commencé à devenir les meilleures amies du monde. Les flashbacks sont très nombreux et les allers-retours dans le présent et le passé apportent tous un élément important du puzzle. Mais comme je l’ai dit, ce qui est le plus réussi est cette étrange ambiance, sombre, inquiétante, horrifique parfois qui flotte sur le joli bourg de Sainte-Odile. On finit, peu à peu par comprendre ce qu’il se passe et à reconstituer le puzzle, mais en se posant beaucoup de questions sur qui a fait quoi, sur ce qui va advenir des jeunes femmes. Quant à Lola, elle aura peut-être la possibilité de renouer avec quelqu’un de son passé.

Le style est peut-être le point faible de ce roman. Il est très simple et établit des faits seulement. Il y a peu de dialogues ce qui contribue à se concentrer surtout sur l’atmosphère mais parfois, on aimerait plus de travail sur la langue, pour justement accentuer encore les émotions, la sensation de trouble ou d’inquiétude que certaines scènes font naître.

Mais cette lecture est très plaisante et remplit ses objectifs. Vous vous posez beaucoup de questions et vous tournez les pages pour savoir ce qui s’est vraiment passé. Il reste à suivre cette auteure qui continuera, nous l’espérons, à écrire, dans ce genre ou d’autres. Dans ce roman, elle approche parfois le romantic suspense par exemple!

One Comment

  • Caro 4 août 2016 at 19 h 06 min

    Merci ! En espérant que cette chronique donnera envie A d’autres lecteurs 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.