De l’encre T1: De l’encre, de la sueur et des pleurs de Sage Marlowe

12 août 2016

Sage Marlowe est une auteure très présente sur plusieurs marchés (anglais, français, allemand et italien) par l’intermédiaire de sa maison d’édition Me and the Muse Publishing qu’elle a créé et dirige. Ses romances ont su trouver un lectorat puisqu’elle publie régulièrement, les formats sont assez court et sous forme de série. Quant au contenu, dans l’ensemble il est très léger, beaucoup trop, et si l’on cherche des personnages sortant de l’ordinaire, avec des caractères développés et une relation qui prend son temps pour se construire, il vaut mieux éviter cette auteure.

Cette histoire est sans aucune surprise et assez ennuyeuse, les dialogues sont plutôt simples et les situations dignes des romances des années 80. Pas vraiment de suspense entre Dean et Caelan, on devine très vite ce qu’il va se passer et il faut reconnaître que l’auteure n’a pas vraiment cherché très loin le petit malentendu qui était censé mettre du piment dans cette relation. Leurs conversations sont dignes de deux adolescents en mal d’amour et mêmes les scènes sensuelles manquent d’intensité, et quand vous constatez que celles-ci occupent plus de 70 % du récit, eh bien il ne reste plus grand-chose.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *