Anti-Stepbrother de Tijan

28 août 2016

anti stepbrotherTijan est une auteure anglo-saxonne qui a son petit succès et que je ne connaissais pas jusqu’alors. Cette première expérience n’est pas terriblement réussie malgré la qualité du héros et les bonnes idées que l’auteure a eues. Des longueurs, des rebondissements puérils et longuets détournent l’attention du couple de héros, un peu noyé dans tout cela. C’est bien dommage.

Le titre joue avec un des thèmes à la mode de la romance NA, la rencontre entre un demi-frère et une demi-soeur, sans lien de sang. Summer est tombée amoureuse de son demi-frère, a même couché avec lui et depuis, s’est rendue compte qu’elle ne compte peut-être pas autant pour lui qu’elle ne le pensait. Le début du roman nous montre son demi-frère en train de séduire une autre fille. Celle-ci trompe par la même occasion son petit copain et c’est comme ça que Summer va rencontrer Caden. Il est le frère du petit ami trompé et Summer, qui soutient la famille, va refuser de confirmer ce que tout le monde soupçonne. Les débuts de Caden et Summer sont donc assez négatifs. Elle le trouve désagréable et arrogant et il est furieux du rôle qu’elle a joué dans le vaudeville du début. Le reste est plutôt bien vu mais pas forcément traité habilement.

En effet, Caden et Summer vont apprendre à se connaître et contrairement à de nombreuses histoires de ce genre, ce n’est pas le sexe qui va les conduire l’un à l’autre mais une amitié, une connivence qu’ils vont entretenir avant d’aller vers quelque chose de plus intime. Cela donne un roman beaucoup moins centré sur le sexe. Les scènes sensuelles sont assez rares et pudiques. C’est une qualité de ce livre car ce n’était pas le sujet et l’auteure n’a pas sombré dans la facilité. Caden est assez parfait. On sent un garçon plus complexe qu’il n’y paraît. Toute l’histoire se déroule dans le cadre des fraternités des universités américaines et s’il en fait partie, il reste à distance. Il est un peu mystérieux et évidemment, lia  un secret que je vous laisse découvrir. Les scènes avec Summer sont souvent charmantes et tendres. Là aussi, c’est bien vu. Le reste l’est bien moins.

Tout d’abord, il y a de nombreux personnages secondaires que nous allons suivre parfois longuement. Et ce n’est pas toujours intéressant. Au centre de l’intrigue, il y a le demi-frère de Summer et sa tendance à coucher avec tout ce qui bouge. Maintes fois, l’auteure revient sur sa liaison illicite avec une autre étudiante, sur qui a couché avec lui ou pas. On finit par tourner sérieusement en rond et les conversations sont dignes d’élèves de cinquième avec des filles qui forment une sorte de coalition contre lui. Tous ont la vingtaine et font des études poussées, cela semble un peu immature. On s’ennuie ferme surtout. L’histoire est aussi terriblement embrouillée par de nombreuses pistes. Le demi-frère de Summer n’a pas forcément vécu comme elle le mariage de leurs parents, il y a le secret de Caden, un thème qui court tout au long de l’intrigue, celui de la famille, de la loyauté qu’on lui doit, qu’elle soit celle de sang ou qu’elle soit celle des fraternités étudiantes…. Cela fait beaucoup.

le livre donne donc une impression de très grande inégalité et d’avoir un potentiel considérable mais mal exploité. Les personnages semblent aussi très jeunes, particulièrement Summer, très peu sûre d’elle. Ce n’est pas un souci en soi mais ce n’est pas toujours fascinant. Ce livre peut certainement plaire et si on se fie aux nombreuses notes favorables reçues d’ores et déjà, c’est le cas mais il a des caractéristiques qui ne me conviennent vraiment pas. L’écriture de l’auteure n’est pas en cause. Il faudra sans doute que je lise un autre livre de Tijan, car j’oublierai assez vite celui-ci.

3 Comments

  • Mélanie 29 août 2016 at 14 h 19 min

    J’ai été aussi déçue par ce livre, mais je suis fan de sa série Fallen Crest 🙂

    • Sylvie Gand 29 août 2016 at 14 h 32 min

      Ah je vais jeter un coup d’oeil à cette série, parce que là, j’ai noté la jolie écriture, j’ai bcp aimé le héros mais les histoires du demi-frère m’ont soulée

      • Mélanie 29 août 2016 at 16 h 57 min

        Il y a aussi une histoire de demi-frère (au pluriel, même, mais je ne vais rien te dire pour ne pas spoiler) mais les personnages principaux sont vraiment différents, c’est un peu le virage à 180° ! J’ai vraiment accroché au trio alors que dans Anti-stepbrother, mis à part Caden, ça n’a pas été trop le cas…
        J’espère que tu vas aimer !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *