Désolée, je suis attendue de Agnès Martin-Lugand
Littérature générale / 31 août 2016

 Yael est débordée. Pas parce qu’elle n’est pas organisée, mais parce que c’est un bourreau de travail qui adore ça. Elle veut être la première et ne comprend pas que les autres ne soit pas comme elle. Pour être optimum elle gère tout, contrôle tout : chaque ligne des dossiers qu’elle traite, les minutes qu’elle exploite, son corps qu’elle soigne comme une mécanique de pointe. Sa famille et ses amis ont une toute petite place dans son planning, c’est à peine s’ils ne finissent pas par la déranger. Mais voilà, un jour la machine s’enraye, son corps la trahit. Elle est priée de prendre des vacances au lieu de se voir confirmer la promotion promise. Agnès Martin legand nous a fait une belle description d’une ambitieuse trentenaire qui est rattrapée juste à temps par son entourage avant LE burn out total. La première partie du roman est un délice. Elle nous fait chausser les escarpins de cette jeune femme qui au premier grand carrefour de sa vie choisit la réussite professionnelle à tout prix, même celui de se transformer en robot d’efficacité. Puis c’est la bascule vers une seconde partie moins dure, moins froide car elle réapprend à regarder les autres…

The Lie de Karina Halle

Débutée autour d’une histoire relativement simple, la saga des McGregor se bonifie au fil du temps, gagne en profondeur et en force. Si vous suivez la série, vous savez qui est Brigs. Il a fait de brèves apparitions auprès de son frère, Lachlan le rugbyman. Brigs est plus âgé et a connu un drame épouvantable: il a perdu sa femme et son fils dans un accident de voiture. Pire encore, il a une part importante dans cet accident. C’est donc un homme brisé à la fois par le deuil mais aussi par les remords auquel nous avons affaire. Quand le roman débute, quatre ans ont passé et pour la première fois depuis le drame, Brigs reprend son travail de professeur loin de son Ecosse natal, à Londres. Il est professeur de cinéma et sa vie a connu une parenthèse longue et douloureuse qu’il souhaite refermer. Mais il va retrouver alors Natasha. Elle est liée à son passé et son drame personnel de façon très étroite. Le roman est raconté très habilement à la fois par Brigs et par Natasha et nous alertons aussi entre le présent le passé, quatre ans auparavant. Nous savons dès le départ quel est le drame,…

Le choix de RBM : les parutions de la semaine du 29 août
Parutions / 30 août 2016

Pas de rentrée littéraire pour la romance mais tout de même… En France, il y a sinon une pause des parutions, au moins un ralentissement et aux US, quelques très bons titres sont attendus en cette fin d’été.   Commençons pas la vo, très riche cette semaine, et la prochaine le sera aussi. Commençons par ce livre dont je ne connais pas l’auteure mais dont le résumé interpelle: une femme amnésique qui a perdu tout le monde mais ressent une connexion bizarre avec un homme.                   On ne présente plus Karina Halle. Keir, le héros est le cousin de Brigs et Lachlan, et le sujet est particulièrement intéressant: l’héroïne a été victime d’un soldat, collègue de Keir, qui a pété un câble et tiré dans la foule…               Lauren Layne écrit des romances sexy et amusantes. Cette série porte sur une agence qui organise des mariages. Une des employées à fort à faire avec un voisin qui l’empêche de dormir avec sa musique!                 Encore une amnésique, doublée d’un triangle amoureux. Après avoir été plaquée par un champion de motocross,l’héroïne avait commencé…

De la diversité ethnique dans la romance francophone ?

Ils ‘appellent Cole, Nathan, Zack ou Clément. Elles s’appellent Abbi, Jennifer, Pauline ou Cassandra… Nos héros se ressemblent beaucoup et pas simplement parce que les auteurs se conforment aux thèmes et aux habituels poncifs de la romance. En fait, c’est en lisant plusieurs romances francophones — mais, très sincèrement, la romance anglophone ne fait pas mieux — que je me suis rendue compte qu’elle ne laissait pas beaucoup de place à la diversité ethnique. Alors, attention, il n’est pas question du tout de prendre un ton politiquement correct et de s’indigner de ce fait en réclamant à corps et à cris des quotas ou une forme de discrimination positive qui obligerait, comme ce fut le cas, dans le cinéma américain, d’avoir un représentant d’une minorité ethnique au moins dans le générique. Cela a donné un nombre incalculable, il y a heureusement pas mal de temps, de méchants et de personnages à la mort prématurée ! Cela serait stupide, artificiel et justement… politiquement correct ; la romance l’est assez comme ça. Non, mais quand on écrit de la romance contemporaine, avec des personnages ancrés dans un présent immédiat, on peut tout de même s’étonner de noter que la romance francophone préfère toujours un…

Anti-Stepbrother de Tijan
romances NA , vo anglais / 28 août 2016

Tijan est une auteure anglo-saxonne qui a son petit succès et que je ne connaissais pas jusqu’alors. Cette première expérience n’est pas terriblement réussie malgré la qualité du héros et les bonnes idées que l’auteure a eues. Des longueurs, des rebondissements puérils et longuets détournent l’attention du couple de héros, un peu noyé dans tout cela. C’est bien dommage. Le titre joue avec un des thèmes à la mode de la romance NA, la rencontre entre un demi-frère et une demi-soeur, sans lien de sang. Summer est tombée amoureuse de son demi-frère, a même couché avec lui et depuis, s’est rendue compte qu’elle ne compte peut-être pas autant pour lui qu’elle ne le pensait. Le début du roman nous montre son demi-frère en train de séduire une autre fille. Celle-ci trompe par la même occasion son petit copain et c’est comme ça que Summer va rencontrer Caden. Il est le frère du petit ami trompé et Summer, qui soutient la famille, va refuser de confirmer ce que tout le monde soupçonne. Les débuts de Caden et Summer sont donc assez négatifs. Elle le trouve désagréable et arrogant et il est furieux du rôle qu’elle a joué dans le vaudeville du…

Regina – Jeu, Set et Match – 2 de Battista Tarantini
romances contemporaines / 27 août 2016

Le premier tome de ce duo de roman avait eu le mérite de nous plonger dans le monde du tennis, assez peu abordé dans la romance surtout francophone. Battista Tarantini a un vrai talent pour mettre en scène des personnages masculins à la personnalité forte, parfois flamboyante et le premier tome n’avait pas failli de ce point de vue. Sevi, son champion de tennis à la carrière finissante était brillant, dangereux, séduisant. Il était resté presque trop en retrait dans le premier opus, centré sur un triangle amoureux un peu longuet. Ce second épisode est beaucoup plus incisif, intéressant et centré sur ce qui fait l’atout de l’écriture de Battista Tarantini. Nous avions laissé nos héros enfin ensemble après de longs atermoiements de l’héroïne qui se mentait beaucoup à elle-même et à celui qui était devenu son amant. Sevi, le tennisman russe a fini par l’emporter et les voilà partis pour la dernière saison de ce lui que l’on surnomme bien évidemment, le Tsar. Mais, Sevi a beaucoup de choses à prouver, à se prouver à lui-même, les ennemis sont aussi nombreux autour d’eux et tout cela se déroule sous les regards avides de la presse. le décor est planté,…

Bad Judgment de Meghan March
romances NA , vo anglais / 26 août 2016

Meghan March écrit dans plusieurs genres différents allant du New Adult à la romance érotique et elle sait varier le ton et les ambiances. Ici, elle est clairement dans le New Adult avec deux héros qui sont encore étudiants et terminent leurs études de droits. Ce n’est pas parfait mais très réussi tout de même, surtout car l’histoire de départ, est bien plus compliquée qu’il n’y paraît. Tout commence en effet avec deux héros qui n’ont apparemment pas grand chose en commun et surtout qui ne s’apprécie guère. C’est surtout le cas de Justine qui regarde Ryker avec un certain dédain. Il est issu d’une famille aisée et influente dans le milieu du droit  puisque son père joue un rôle important dans son école et que sa mère travaille dans un grand cabinet d’avocats. Justine, elle, sort d’un milieu bien moins favorisé et a eu une enfance compliquée qui joue un rôle important dans le déroulé de l’histoire. Justine doit terminer sa dernière année d’école, ce qui va s’avérer difficile quand elle va découvrir que la bourse sur laquelle elle comptait n’est pas attribuée. Quant à Ryker, il n’a plus très envie de réussir dans ce milieu qu’il n’aime pas…

Chapitre 1 de Réclame-moi, le troisième tome de la trilogie Capture-moi de Anna Zaires
Parutions / 25 août 2016

Le dernier tome de la trilogie d’Anna Zaires sort le 31 août. La critique est sur le blog : Réclame-moi Voici un échantillon de ce qui vous attend.   Chapitre 1 Lucas ― Répète ? Je serre encore plus fort le téléphone et je suis sur le point de le broyer dans ma main alors que mon incrédulité se change en une rage brûlante. Putain, qu’est-ce que ça veut dire, elle s’est enfuie ? ― Je ne sais pas ce qui s’est passé. La voix d’Eduardo est tendue. Nous sommes rentrés chez toi il y a une demi-heure et elle n’était plus là. Les menottes étaient sur le sol dans la bibliothèque et les cordes avaient été coupées avec quelque chose de tranchant, un petit objet. Nous avons demandé aux gardes de passer la jungle au peigne fin et ils ont retrouvé Sanchez inconscient près de la bordure nord du domaine. Il avait un sacré traumatisme crânien, mais nous avons réussi à le réveiller il y a quelques minutes. Il dit qu’elle a croisé son chemin dans la forêt, mais qu’elle l’a pris au dépourvu et l’a assommé. C’était il y a plus de trois heures. Et maintenant, nous examinons les…

Dare to stay – The Sons of Steel Row – 2 de Jen McLaughlin

Ne commencez pas ce roman avant d’avoir lu le premier tome, car vous risquez de regretter d’être spoilé! Il y a de plus, un fil rouge dans cette série de trois tomes et évidemment, il a commencé dans le livre précédent. Néanmoins, la lecture reste passionnante et très forte entre romantic suspense et dark romance. Le héros contribue beaucoup au succès du roman. Il est pourtant très classique en bad boy, un vrai, avide de rédemption. Chris était le méchant du livre précédent ou tout au moins apparaissait sous un mauvais jour. Au début de ce livre, blessé, seul, il se rend compte de l’immensité de ses erreurs et a décidé de changer ou au moins d’essayer de ne plus faire les mêmes erreurs. C’est à ce moment-là qu’il va tomber sur Molly. Ce n’est pas une inconnue pour lui puisqu’il la connait depuis leur adolescence et qu’elle a toujours incarné le contraire exacte de ce qu’il est. Il est membre d’un gang du sud de Boston, un criminel endurci et  ne connaît qu’une seule engagement, celui qui le lie à sa bande. Ses rapports avec son père, un criminel lui aussi, sont complexes et ont toujours été négatifs pour…

Si on nous l’avait dit de Laura Trompette
romances contemporaines / 24 août 2016

L’avis de Terry sur la romance de Laura Trompette parue en mars 2016   Alice vit entre deux mondes : celui de la ferme corrézienne de ses parents où elle travaille sans trop de motivation, et celui d’internet qui lui permet de s’en éloigner grâce à son blog, les séries et les musiques qu’elle télécharge. Un pied ici, un autre là-bas. Elle est jeune et aspire à quitter la ferme grâce aux cours d’anglais en ligne qui, pense t-elle lui en donneront la possibilité. C’est plutôt une gentille fille, qui vient de se faire larguer par son copain quand le sosie de « Damon » de Vampire Diary débarque en voiture hybride et vêtements griffés dans sa cour. Quant à Nolan, il évolue dans le monde très différent de la finance anglaise. Libéré d’un mariage désastreux, il décide de fêter son divorce en faisant la fête sur « la route des vins » lorsqu’il tombe en panne dans la cour d’Alice. D’abord émoustillé par la « petite » qu’il mettrait bien dans son lit, sa nature profonde plutôt sympathique que débauché refait surface pour soutenir la jeune fille lorsque le malheur la frappe. On pourrait s’attendre à une histoire passionnée…